Paxlovid, dans le traitement du Covid-19 - Le Moniteur des Pharmacies n° 3417 du 14/05/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3417 du 14/05/2022
 

EXPERTISE

NOUVEAUX MÉDICAMENTS

Auteur(s) : Alexandra Blanc

Après une période d’accès précoce, Paxlovid, qui associe des comprimés de PF-07321332 (nirmatrelvir) et de ritonavir, est mis à disposition dans le cadre de son autorisation de mise sur le marché depuis le 7 mai. La commande s’effectue désormais auprès des grossistes-répartiteurs dans les conditions habituelles.

INDICATION

Paxlovid est indiqué dans le traitement du Covid-19 chez les patients adultes qui ne requièrent pas de supplémentation en oxygène et qui présentent un risque accru d’évolution vers une forme sévère (65 ans ou plus présentant une comorbidité, immunodéprimés sévères, souffrant d’une pathologie à très haut risque).

MODE D’ACTION

Le PF-07321332 est un inhibiteur peptidomimétique de la protéase principale du Sars-CoV-2, appelée protéase 3C-like, nécessaire à la réplication virale. Le ritonavir inhibe le métabolisme du PF-07321332 médié par le cytochrome P450 (CYP) 3A, induisant une augmentation des concentrations plasmatiques de PF-07321332.

PRÉCAUTIONS D’EMPLOI

Paxlovid n’est pas recommandé chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère ou une insuffisance rénale sévère (débit de filtration glomérulaire ou DFG 30 ml/min, y compris chez les patients sous hémodialyse).

POSOLOGIE

• La posologie recommandée est de 300 mg de PF-07321332 (nirmatrelvir), soit 2 comprimés de 150 mg, et d’1 comprimé dosé à 100 mg de ritonavir, pris ensemble par voie orale 2 fois par jour (toutes les 12 heures) pendant 5 jours.

• Paxlovid doit être administré dès que possible et dans les 5 jours suivant l’apparition des symptômes.

• Chez les patients présentant une insuffisance rénale modérée (30 ml/min ≤ DFG < 60 ml/min), la posologie est réduite à 150 mg de PF-07321332 et 100 mg de ritonavir, toutes les 12 heures.

GROSSESSE ET ALLAITEMENT

• Paxlovid n’est pas recommandé pendant la grossesse et chez les femmes en âge de procréer n’utilisant pas de contraception, sauf si l’état clinique le nécessite. Toute grossesse doit être évitée au cours du traitement et, par précaution, pendant les 7 jours qui suivent.

• Il convient d’interrompre l’allaitement durant le traitement et, par précaution, pendant 7 jours après la fin de celui-ci.

EFFETS INDÉSIRABLES

Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés sont une dysgueusie, des diarrhées, des céphalées et des vomissements.

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

• L’administration concomitante de Paxlovid avec des médicaments fortement métabolisés par le CYP3A et pour lesquels des concentrations plasmatiques élevées sont associées à des événements graves est contre-indiquée, notamment l’acide fusidique, l’alfuzosine, l’amiodarone, la dronédarone, la flécaïnide, la propafénone, la quinidine, la clozapine, la colchicine, la dihydroergotamine, l’ergotamine, la méthylergométrine, les inhibiteurs de la PDE5, le lomitapide, le pimozide, le piroxicam, la quétiapine, le clorazépate, le diazépam, l’estazolam, le midazolam oral, la lovastatine et la simvastatine.

• En outre, les médicaments qui induisent le CYP3A peuvent réduire l’effet thérapeutique de Paxlovid. Sont notamment contre-indiqués la carbamazépine, le millepertuis, le phénobarbital, la phénytoïne et la rifampicine.

• L’utilisation de ritonavir peut réduire l’efficacité des contraceptifs hormonaux combinés. Une méthode contraceptive alternative efficace doit être conseillée pendant le traitement et jusqu’à un cycle menstruel après l’arrêt de Paxlovid.

FICHE TECHNIQUE

PF-07321332 (nirmatrelvir) 300 mg et ritonavir 100 mg, boîte de 30 comprimés (soit 5 plaquettes de dose quotidienne contenant chacune 4 comprimés de PF-07321332 et 2 comprimés de ritonavir).

Prix en cours de discussion (boîtes actuellement issues du stock d’Etat)*, AMM : 34009 302 455 1 4.

Les boîtes sont décommissionnées en amont par le laboratoire.

Pfizer : 0805 98 79 49, ap-paxlovid@pfizer.com

* La dispensation est facturée 3,57 € TTC auxquels s’ajoutent les honoraires de dispensation usuels. Le tarif est majoré dans les départements et régions d’outremer (Drom).

L’AVIS DE LA HAS

– Service médical rendu important

– Amélioration du service médical rendu modéré (ASMR III)

DÉLIVRANCE

– Liste I

– Avant la prescription :

• Si test Covid-19 réalisé et positif : prescription sur ordonnance indiquant le délai maximal d’initiation du traitement ;

• Si test Covid-19 non réalisé : prescription conditionnant la dispensation à la réalisation et au résultat du test.

– L’ordonnance devient caduque dans un délai maximal de 5 jours à compter de la date de la prescription. Le médecin doit faire figurer en toutes lettres sur l’ordonnance : « Si test antigénique ou PCR positif sous cinq jours calendaires. »

DITES-LE AU PATIENT

Paxlovid peut être pris avec ou sans nourriture. Les comprimés doivent être avalés entiers.

En cas d’oubli dans les 8 heures suivant l’heure de prise habituelle, prendre la dose dès que possible puis poursuivre le schéma posologique normal. Si l’oubli remonte à plus de 8 heures, ne pas rattraper la dose et prendre la suivante à l’heure prévue sans la doubler.

En cas de doute sur la compatibilité de Paxlovid avec un traitement en cours, le centre régional de pharmacovigilance peut apporter un éclairage sur la conduite à tenir.

Les boîtes distribuées actuellement sont écrites en anglais (car destinées au marché britannique). La notice en français est fournie séparément.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !