« J’ai créé un guide des probiotiques » - Le Moniteur des Pharmacies n° 3410 du 26/03/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3410 du 26/03/2022
 

CONTACT

MON MÉTIER

Auteur(s) : Fabienne Colin

Florian Bornes a analysé les souches probiotiques utilisées dans les produits les plus vendus en France pour concevoir ProbiOfficine, un site qui veut simplifier le conseil au comptoir pour les 18 pathologies les plus courantes.

Sa thèse « Evaluation des probiotiques sur le marché officinal et élaboration d’un guide pratique d’aide au conseil sur les probiotiques pour le pharmacien d’officine » ne peut s’enorgueillir d’un titre court, mais elle se veut pratique et utile. Florian Bornes l’a en effet consacrée aux probiotiques. Plus précisément, celui qui voulait être chercheur avant d’effectuer un premier stage en officine, et d’avoir « un coup de cœur pour ce métier, pour le travail en équipe, le contact avec les patients, le fait d’être toujours à l’écoute… », a commencé par analyser les souches probiotiques contenues dans les formules des références de cinq laboratoires qui détiennent, en France, la plus grosse part de marché en chiffre d’affaires, en s’appuyant sur les données de ventes d’Ospharm. De là est né un « guide pratique d’aide au conseil ». « On dispose de plus en plus de probiotiques en officine, mais on n’a pas vraiment d’outils pour nous aiguiller sur la façon de les conseiller », explique le jeune pharmacien. Autrement dit, il ressentait un trou dans le gruyère de sa formation !

Simple et gratuit

Pour chaque souche, Florian Bornes a étudié les recommandations des sociétés savantes, les différentes études scientifiques disponibles… Puis, avec l’aide de son frère informaticien, ils ont conçu le site internet probiofficine.fr. L’outil permet de recommander des produits pour une pathologie donnée, mais aussi de rechercher une référence à partir de son nom commercial, de sa souche de probiotique, du domaine thérapeutique ou en scannant le code-barres d’une boîte. Au total, 45 produits ont été analysés pour les 18 pathologies les plus courantes : diarrhées aiguës, infections hivernales, surpoids, obésité, etc.

Une fiche synthétique indique les produits par ordre d’intention (première, deuxième, etc). Pour chaque référence proposée présentée avec son nom commercial et celui des souches de sa formule, il est précisé au moyen de codes graphiques si la souche est recommandée par la World Gastroenterology Organisation (WGO), pour cette indication ou pas, et si oui à quel dosage, et enfin avec quel « niveau d’évidence », c’est-à-dire quelle caution scientifique.

On découvre ainsi le produit le plus adapté à une problématique parmi les pathologies les plus courantes. Et c’est gratuit. De fait, Florian Bornes a développé cet outil avec l’objectif de le rendre accessible « au plus grand nombre de professionnels ». Reste pour lui à trouver un moyen de financer la mise à jour des informations !

BIO Florian Bornes

2016-2019 Effectue divers CDD en officine pendant ses études

2020 Stage de fin de 6e année de janvier à juin à la pharmacie du Médoc à Eysines (Gironde)

2020 Soutient sa thèse le 4 décembre à la faculté de pharmacie de Bordeaux (Gironde)

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !