NAMUSCLA MEXILÉTINE - Le Moniteur des Pharmacies n° 3409 du 19/03/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3409 du 19/03/2022
 
MYOTONIES NON DYSTROPHIQUES

Les 22 nouvelles molécules 2021 à l’officine

Neurologie

Inhibiteur des canaux sodiques

Effets indésirables

- Très fréquemment : insomnies, douleurs abdominales.

- Fréquemment : vertiges essentiellement mais aussi somnolence/fatigue, céphalées, paresthésies, tachycardie, hypotension, nausées, acné, douleurs dans les extrémités, malaise.

Contre-indications

- Nombreuses affections cardiovasculaires, notamment arythmies, infarctus du myocarde, pathologie coronarienne symptomatique, insuffisance cardiaque.

- Hypersensibilité à un quelconque anesthésique local.

- Troubles hépatiques sévères.

Grossesse - allaitement

- Eviter durant la grossesse par précaution.

- En l’absence de données suffisantes, ne pas allaiter.

Interactions médicamenteuses

- Contre-indiqués : antiarythmiques provoquant des torsades de pointe, de classe Ia, Ic ou III (quinidine, amiodarone, sotalol, etc.), substrats d’enzymes et transporteurs courants à marge thérapeutique étroite tels que digoxine, lithium, phénytoïne, théophylline ou warfarine.

- Non recommandés : autres antiarythmiques sauf exceptionnellement en raison du risque de réactions indésirables cardiaques.

- A prendre en compte : inhibiteurs du CYP1A2 et CYP2D6 (fluvoxamine, ciprofloxacine, quinidine, etc.) qui peuvent augmenter l’exposition à la mexilétine ; inducteurs des mêmes enzymes hépatiques dont l’effet inverse sur la mexilétine peut justifier une adaptation de sa posologie (oméprazole, rifampicine, etc.), substrats du CYP1A2 (caféine, lidocaïne, etc.) dont les concentrations doivent être surveillées.

FICHE TECHNIQUE

- Liste I, remb. SS à 65 %

- 167 mg en boîte de 100 gélules

- Médicament à prescription hospitalière

- Surveillance : évaluation cardiaque approfondie (ECG, Holter sur 24-48 heures et échocardiographie) avant instauration du traitement puis dans les premières 48 heures et régulièrement, bilan électrolytique avant instauration, surveillance des patients épileptiques en raison d’une possible augmentation des crises

POSOLOGIE

- Dose initiale recommandée : 167 mg par jour.

- Dose d’entretien augmentée si nécessaire à 333 mg (2 gélules par jour), voire 500 mg (3 gélules par jour) par paliers d’une semaine au moins.

- Avaler la ou les gélules avec un verre d’eau, en prises régulières durant la journée le cas échéant.

CONSEILS DU PHARMACIEN

• Avaler les gélules entières en évitant la position allongée, au cours d’un repas en cas de mauvaise tolérance digestive.

• Réduire de moitié la consommation habituelle de caféine.

• En cas d’oubli de dose, prendre la dose suivante comme prévu sans la doubler.

• Consulter un service d’urgences en cas de signes d’arythmie : palpitations, évanouissement, douleurs thoraciques, essoufflement, syncope.

• Prévenir le médecin d’une éventuelle modification de la consommation de tabac pour adapter la dose du traitement.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !