MAVENCLAD CLADRIBINE - Le Moniteur des Pharmacies n° 3409 du 19/03/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3409 du 19/03/2022
 

Les 22 nouvelles molécules 2021 à l’officine

Neurologie

Immunosuppresseur sélectif, analogue nucléosidique de la désoxyadénosine

Effets indésirables

- Très fréquemment : lymphopénie.

- Fréquemment : zona, herpès buccal, baisse du nombre de polynucléaires neutrophiles, éruption cutanée, alopécie.

Contre-indications

- Infection par le VIH, tuberculose ou hépatite active.

- Patients immunodéprimés.

- Affection maligne évolutive.

- Insuffisance rénale modérée ou sévère.

- Grossesse et allaitement.

Grossesse - allaitement

- Toute grossesse doit être exclue avant d’instaurer le traitement. Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement et au moins 6 mois après son arrêt. Les patientes utilisant une contraception hormonale doivent y associer une protection mécanique durant le traitement et pendant 4 semaines après la dernière prise de chaque cycle annuel. Les hommes sous traitement doivent prendre des précautions pour éviter toute grossesse chez leur partenaire pendant le traitement et 6 mois au moins après son arrêt.

- Ne pas allaiter durant le traitement et pendant 1 semaine après son arrêt.

Interactions médicamenteuses

- Contre-indiqués : immuno ou myélosuppresseurs tels que méthotrexate, cyclophosphamide, ciclosporine, azathioprine, corticoïdes en traitement chronique.

- A éviter : autres traitements de fond de la SEP notamment interféron β (risque accru de lymphopénie), vaccins vivants ou vivants atténués, inhibiteurs puissants des transporteurs ENT1, CNT3 ou BCRP (eltrombopag, nifédipine, sulindac, réserpine, etc.) pendant les jours de traitement par cladribine en raison de modifications potentielles de sa biodisponibilité.

FICHE TECHNIQUE

- Liste I, remb. SS à 15 %

- 10 mg en boîtes de 1, 4 et 6 comprimés

- Prescription réservée aux spécialistes en neurologie

- Surveillance : exclure toute infection par le VIH, tuberculose ou hépatite active avant instauration, report du traitement en cas d’infection aiguë, mesure du nombre de lymphocytes avant instauration lors des années 1 et 2 puis 2 et 6 mois après le début du traitement au cours de chaque cycle

POSOLOGIE

- Dose cumulée recommandée : 3,5 mg/kg de poids corporel sur 2 ans, soit 2 cycles annuels de 1,75 mg/kg/an.

- Chaque cycle annuel comprend 2 semaines de traitement, la première au début du 1er mois et la deuxième au début du 2e mois.

- La dose administrée durant la semaine de traitement est de 10 ou 20 mg par jour selon le poids corporel, en une prise quotidienne unique pendant 4 ou 5 jours consécutifs.

- Avaler le(s) comprimé(s) avec de l’eau sans le(s) mâcher, au cours ou en dehors du repas, approximativement à la même heure chaque jour.

CONSEILS DU PHARMACIEN

• Manipuler le comprimé avec des mains sèches, l’avaler immédiatement après sortie de la plaquette sans le poser sur une surface. Laver soigneusement toute surface entrée en contact avec le comprimé ou un fragment de comprimé et se laver les mains après la prise.

• Espacer la prise de Mavenclad et d’autres médicaments oraux de 3 heures au moins.

• En cas d’oubli le jour même, prendre la dose dès que possible. Si l’oubli est constaté le lendemain, continuer le traitement comme prévu mais le prolonger d’une journée pour rattraper la dose oubliée.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !