L’amylose héréditaire à transthyrétine - Le Moniteur des Pharmacies n° 3409 du 19/03/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3409 du 19/03/2022
 

Les 22 nouvelles molécules 2021 à l’officine

Neurologie

Avec plus de 700 patients diagnostiqués en France en 2014, dont 500 symptomatiques, l’amylose à transthyrétine (TTR) est une polyneuropathie héréditaire rare. L’anomalie génétique se transmet selon le mode autosomique dominant. Il existe une autre forme, plus fréquente, d’amylose à TTR, où la TTR n’est pas mutée et qui touche principalement les hommes : il s’agit de l’amylose sénile, peu symptomatique.

A quoi est-elle due ?

L’amylose héréditaire à TTR est due à une mutation au niveau du gène codant pour la synthèse de la TTR. La TTR, auparavant appelée préalbumine, est une protéine de transport dont le gène se trouve sur le chromosome 18 et dont la synthèse a lieu principalement au niveau du foie. La TTR permet le transport de la thyroxine, hormone thyroïdienne circulante, et du rétinol. Une mutation du gène codant pour la synthèse de la TTR entraîne la formation de dépôts amyloïdes qui s’accumulent au niveau des nerfs, du cœur, des reins, etc. Parmi la trentaine de mutations recensées, la V30M est la plus répandue dans le monde et est associée à un début précoce de la maladie, c’est-à-dire avant l’âge de 50 ans.

Comment se manifeste-t-elle ?

Ce sont les dépôts amyloïdes qui sont responsables des symptômes de la maladie : douleurs intenses et paresthésies des pieds, hypotension orthostatique, troubles digestifs, dysurie, amaigrissement, etc. En cas d’atteinte cardiaque fréquente, d’autres symptômes peuvent être présents : ralentissement cardiaque, essoufflement à l’effort (insuffisance cardiaque). D’autres manifestations, rénales (protéinurie, insuffisance rénale) ou oculaires (gêne visuelle), sont également susceptibles d’apparaître. Parmi les personnes porteuses de la mutation, environ 15 % resteront asymptomatiques toute leur vie. Si l’âge de début de la maladie est très variable, les sujets d’origine française l’ont déclarée en moyenne vers 50 ans. Sans traitement, les symptômes augmentent jusqu’à entraîner des handicaps et la mort après une dizaine d’années d’évolution.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !