ENTYVIO VÉDOLIZUMAB - Le Moniteur des Pharmacies n° 3409 du 19/03/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3409 du 19/03/2022
 
MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L’INTESTIN (MICI)

Les 22 nouvelles molécules 2021 à l’officine

Gastroentérologie

Anticorps monoclonal immunosuppresseur

Effets indésirables

- Très fréquemment : rhinopharyngite, céphalées, arthralgies.

- Fréquemment : autres infections des voies aériennes (bronchite, grippe, sinusite, etc.), toux, nausées, pyrexie, fatigue.

Contre-indications

Infections actives sévères, telles que tuberculose, septicémie, infection à cytomégalovirus, listériose et infections opportunistes telles la Lemp.

Grossesse - allaitement

- Eviter l’utilisation pendant la grossesse. Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement et la poursuivre 18 semaines au moins après son arrêt.

- Eviter l’utilisation durant l’allaitement.

Interactions médicamenteuses

Non recommandés : vaccins vivants injectables ou oraux, immunosuppresseurs biologiques dont natalizumab pour lequel un délai minimum de 12 semaines est recommandé avant introduction d’Entyvio.

FICHE TECHNIQUE

- Liste I, remb. SS à 65 %

- Solution injectable dosée à 108 mg en boîte de 2 seringues ou stylos préremplis de 0,68 ml

- Médicament d’exception, prescription initiale annuelle hospitalière, prescription et renouvellement réservés aux spécialistes en hépatogastroentérologie ou médecine interne

- Surveillance : dépistage de la tuberculose avant instauration, signes d’infection avant, pendant et après le traitement, signes neurologiques évocateurs d’une leucoencéphalopathie multifocale progressive (Lemp)

POSOLOGIE

- Dose d’entretien recommandée : 108 mg 1 fois toutes les 2 semaines en relais de 2 perfusions au moins par voie intraveineuse.

- Injection par voie sous-cutanée dans les cuisses, l’abdomen ou l’arrière du haut du bras.

CONSEILS DU PHARMACIEN

• Conserver au réfrigérateur ou, si besoin, hors du réfrigérateur pendant au maximum 7 jours à une température ≤ + 25 °C.

• Sortir le produit du réfrigérateur 30 minutes avant administration, ne pas injecter la solution si elle est décolorée ou présente des particules en suspension.

• Auto-injection possible après formation par un professionnel de santé.

• En cas de dose oubliée, l’injecter dès que possible puis reprendre le schéma toutes les 2 semaines en conservant cette nouvelle date d’injection.

• Consulter en cas de signes d’infection ou de signes neurologiques inhabituels (troubles de la vue, faiblesse d’un côté du corps, confusion, etc.).

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !