Urssaf : se faire conseiller sans se faire redresser - Le Moniteur des Pharmacies n° 3408 du 12/03/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3408 du 12/03/2022
 

MONITEUR EXPERT

DROIT DEVANT

Auteur(s) : François Pouzaud

Les entreprises de moins de 11 salariés qui ont procédé à une nouvelle embauche au cours des 18 derniers mois peuvent bénéficier, depuis fin 2021, d’une visite conseil de l’Urssaf d’une à deux demi-journées et d’un diagnostic concernant leurs pratiques en matière de paie et de cotisations sociales. Cette démarche a pour but de prévenir la survenue d’erreurs ou de les rectifier. Ce n’est pas un contrôle, donc il n’y a pas de risque de redressement. Lors de cette visite, l’expert de l’Urssaf répond aux interrogations du dirigeant et analyse sa situation. Sont traitées les questions relatives à l’emploi des salariés et aux exonérations sociales dont peut bénéficier l’entreprise : taux de cotisations applicables, modalités de calcul de celles-ci et des contributions (assiette, plafond, seuils, etc.), exonérations de cotisations (calcul de la réduction générale, déductions spécifiques, etc.), pratiques applicables en matière d’avantages en nature, de frais professionnels, etc.

A l’issue de la visite, un document, intitulé « diagnostic conseil », est remis à l’employeur. Il contient notamment les documents consultés, la période étudiée, les anomalies éventuellement constatées, la référence aux divs réglementaires, la date d’établissement du document et la signature du spécialiste.

Cette visite conseil permet de se prémunir contre un contrôle ultérieur de l’Urssaf. Dans ce cas, l’entreprise pourra opposer au contrôleur le diagnostic obtenu, sous réserve de ne pas avoir modifié sa pratique ou sa situation dans l’intervalle.

EN PRATIQUE

- Pour obtenir une visite conseil, l’entreprise peut adresser directement sa demande en ligne grâce au formulaire de saisie disponible sur Urssaf.fr, soit par courriel, soit par courrier.

- A l’occasion du recensement des entreprises nouvelles, l’Urssaf peut également contacter directement les entreprises éligibles afin de leur proposer ce service.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !