Calcul des aides : la société doit pouvoir compter sur l’expert - Le Moniteur des Pharmacies n° 3408 du 12/03/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3408 du 12/03/2022
 

MONITEUR EXPERT

DROIT DEVANT

Auteur(s) : François Pouzaud

Une société exploitant un fonds de commerce s’est retournée contre son expert-comptable, estimant qu’il avait failli à ses obligations telles que stipulées dans sa lettre de mission. Pour rappel, cette dernière correspond au contrat qui formalise la collaboration entre l’entreprise et son cabinet d’expertise comptable.

Dans l’affaire récemment jugée (cours d’appel de Versailles, 28/10/2021, n° 20/03676), l’expert-comptable n’a pas informé son client de l’existence d’aides à l’embauche, le privant des potentiels d’économies proposés par la réglementation en vigueur dont il aurait pu profiter. Lésée, la société cliente engage sa responsabilité contractuelle et lui demande des dommages-intérêts.

Sans prévoir l’imprévisible…

Le juge relève que même si la mesure d’aide à l’embauche ne rentrait pas dans la catégorie des événements occasionnels prévue dans la lettre de mission, laquelle avait été signée antérieurement à l’existence de mesures d’aide que l’on ne pouvait donc pas prévoir, le contenu du paragraphe intitulé « Votre bénéfice » doit être compris comme une conséquence directe du choix du client de retenir les services de l’expert-comptable. Ce paragraphe, formulé comme un argument de vente, engage l’expert-comptable à veiller à ce que son client bénéficie d’économies potentielles.

Le juge a donné raison à la société. Sans le manquement du professionnel à son devoir général de conseil et d’information, elle aurait pu bénéficier des aides à l’embauche, de sorte que l’absence de perception de celles-ci constitue un préjudice réparable dans son intégralité et non simplement une perte de chance. Par suite, l’expert-comptable a été condamné à verser le montant des aides à l’embauche perdu.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !