Le Moniteur des Pharmacies n° 3407 du 05/03/2022
 

Cahier Formation

IATROGÉNIE


EFFETS INDÉSIRABLES Hautement émétisant Pierre J., 18 ans, est atteint d’un lymphome de Hodgkin. Lors d’échanges précédents avec ses parents, le pharmacien a appris qu’il était traité par le protocole Beacopp. Il va débuter prochainement un nouveau cycle. Sa mère présente une ordonnance de procarbazine (Natulan) 200 mg pendant 7 jours, prednisone 70 mg pendant 14 jours (Cortancyl) et métoclopramide (Primpéran) 10 mg par jour, ainsi qu’une ordonnance d’exception d’ondansétron (Zophren) 8 mg le 1er jour et aprépitant (Emend) 80 mg les 3 premiers jours. Elle est angoissée car Pierre a très mal supporté sa dernière cure de chimio et a vomi pendant plusieurs jours. En consultant l’historique du patient, le pharmacien constate que la précédente prescription ne contenait pas de métoclopramide. Analyse du cas • La physiopathologie des vomissements est expliquée par la libération de sérotonine, de dopamine et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !