Dasri : patients et officine, un traitement différent - Le Moniteur des Pharmacies n° 3407 du 05/03/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3407 du 05/03/2022
 

MONITEUR EXPERT

DROIT DEVANT

Auteur(s) : Laurent Lefort

Les modalités de traitement des déchets d’activités de soins à risques infectieux (Dasri) générés par les patients diffèrent de celles des Dasri produits par l’officine. Révision.

Il s’appelle Dastri et c’est le seul organisme agréé pour les déchets d’activités de soins à risques infectieux (Dasri) générés par les patients. Dastri approvisionne gratuitement les officines aussi bien en boîtes jaunes à couvercles verts qu’en caisses en carton jaunes de 50 litres. C’est aussi cet écoorganisme qui reprend, transporte et traite ces déchets. Et seulement eux. Car Dastri ne reprend que les contenants qu’il a fournis. Si des collecteurs ont été achetés auprès d’autres fournisseurs, ils sont à utiliser exclusivement dans le cadre de déchets produits par l’officine. Pas question donc de les remettre aux patients.

Pour les Dasri qu’ils produisent, les pharmaciens doivent en outre organiser leur propre circuit de collecte. C’est-à-dire s’approvisionner en emballages, évidemment conformes aux exigences réglementaires, auprès de l’opérateur de leur choix. Il leur faudra établir les documents qui permettent le suivi des opérations d’élimination. La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) rappelle qu’il est obligatoire de conclure une convention écrite avec la société qui récupère les Dasri et d’émettre des bordereaux de suivi.

Pandémie oblige, depuis l’automne 2020, le ministère des Solidarités et de la Santé finance à titre exceptionnel l’intervention de Dastri pour la collecte et le traitement des Dasri produits par les officinaux dans le cadre de la campagne de vaccination antigrippale, ainsi que du dépistage et de la vaccination contre le Covid-19. Il s’agit une fois encore de la distribution et de la reprise des emballages (boîtes jaunes à couvercles verts pour les aiguilles et perforants ; caisses en carton jaunes de 50 litres pour les tests non perforants). Cette mesure est prolongée jusqu’au 31 août 2022.

Source : FSPF info du 23 février 2022.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !