IVG médicamenteuse en ville : des mesures volontairement maintenues - Le Moniteur des Pharmacies n° 3406 du 26/02/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3406 du 26/02/2022
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : M. Clausener*, F. Colin**, Y. Gauthier***, L. Lefort****, F. Pouzaud*****, Y. Rivoal******

Les mesures exceptionnelles mises en place dès le premier confinement pour assouplir les conditions des interruptions volontaires de grossesse (IVG) médicamenteuses à domicile sont pérennes depuis la parution d’un décret au Journal officiel du 20 février 2022.

Ainsi, le recours à la téléconsultation avec un praticien autorisé (médecin ou sage-femme conventionnée) reste autorisé. Les médicaments nécessaires à l’IVG sont délivrés en officine, directement à la patiente, après réception de la prescription via une messagerie sécurisée (la pharmacie doit être désignée par la patiente lors de la consultation).

La première prise de médicament devant un professionnel de santé a été supprimée.

Enfin, l’allongement du délai d’accès à l’IVG a été confirmé à 9 semaines d’aménorrhée (7 semaines de grossesse), contre 7 semaines avant la crise sanitaire.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !