Prescription hospitalière pour Cystadrops - Le Moniteur des Pharmacies n° 3404 du 12/02/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3404 du 12/02/2022
 

EXPERTISE

DÉLIVRANCE

Auteur(s) : Marianne Maugez

Le collyre Cystadrops à la mercaptamine est indiqué pour le traitement des dépôts corneéens de cystine chez les adultes et les enfants de plus de 2 ans souffrant de cystinose.

RÈGLES DE DISPENSATION

Médicament à prescription hospitalière

• Durée maximale de prescription : 1 an.

• Première dispensation : ordonnance hospitalière établie par tout prescripteur.

• Renouvellement identique à la première délivrance.

L’ESSENTIEL À RETENIR

Posologie et administration

• Chez l’enfant de plus de 2 ans comme chez l’adulte, la posologie recommandée, et maximale, est d’1 goutte dans chaque œil 4 fois par jour (avec un intervalle de 4 heures entre chaque instillation) lorsque le patient est éveillé.

• Une diminution progressive de la posologie jusqu’à un minimum de 1 goutte par jour dans chaque œil peut être envisagée en fonction des examens ophtalmologiques (par exemple dépôts cornéens de cystine, photophobie).

• En cas d’oubli d’une instillation, poursuivre le traitement à la dose habituelle.

• Ne pas l’interrompre au risque de provoquer une augmentation de l’accumulation de cristaux cornéens de cystine.

• Le flacon se conserve au réfrigérateur entre + 2 et + 8 °C avant ouverture.

• Avant la première administration, laisser le flacon revenir à température ambiante. Une fois ouvert ne pas le remettre au réfrigérateur mais le conserver à température ambiante. Le flacon doit être jeté après 7 jours d’utilisation.

• Il est recommandé d’instiller la dernière goutte de la journée au moins 30 minutes avant le coucher, pour éviter au patient d’avoir les yeux collés le lendemain matin.

• En cas de traitement concomitant avec d’autres médicaments ophtalmiques locaux, respecter un intervalle de 10 minutes entre chaque application. Les pommades ophtalmiques doivent être appliquées en dernier.

Points de vigilance

• Des irritations oculaires, des kératopathies ponctuées et des kératites ulcératives toxiques ont été décrites avec le chlorure de benzalkonium utilisé comme conservateur. Une surveillance du patient est donc requise.

• Le chlorure de benzalkonium peut également colorer les lentilles de contact souples. Les patients doivent retirer celles-ci avant l’application du collyre et attendre au moins 15 minutes avant de les remettre.

Principaux effets indésirables

Les effets indésirables les plus courants sont des douleurs, une hyperémie et un prurit oculaires, une augmentation des larmoiements, une vision trouble ainsi qu’une irritation des yeux. La majorité de ces effets indésirables sont provisoires et essentiellement légers ou modérés.

FICHE TECHNIQUE

Mercaptamine chlorhydrate 3,8 mg/ml, flacon de 5 ml, liste I, remb. SS à 65 %.

Recordati Rare Diseases : 01 47 73 64 58

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !