On n’arrête plus les arrêts de travail dus au Covid-19 - Le Moniteur des Pharmacies n° 3404 du 12/02/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3404 du 12/02/2022
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : Anne-Charlotte Navarro

En janvier, la multiplication des arrêts de travail due à la cinquième vague de Covid-19 déferle sur l’officine, la répartition avec les arrêts maladie classiques s’étant complètement inversée sur ce premier mois de l’année 2022, constate le cabinet d’expertise comptable AdequA. 70,83 % des arrêts de travail sont des arrêts “Covid-19”, contre 29,17 % d’arrêts maladie classiques. Le nombre global des arrêts de travail est d’ailleurs en très forte hausse (+ 166 %) en janvier par rapport à décembre. Depuis la mi-décembre, les absences liées à des cas de Covid-19 dans les équipes officinales s’accélèrent. « En novembre 2021, nous ne recensions quasiment aucun arrêt de travail du personnel en raison du Covid-19, signale Sandrine Nowak, du cabinet AdequA. En décembre, 11,11 % ont été des arrêts “Covid-19”, avec un taux d’absence associé au virus plus significatif entre les fêtes de Noël et du jour de l’An, mais il est possible que la progression enregistrée soit un peu biaisée par les congés. »

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !