L’entretien pharmaceutique du patient asthmatique - Le Moniteur des Pharmacies n° 3404 du 12/02/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3404 du 12/02/2022
 

SERVICES

MISSIONS

Auteur(s) : Matthieu Vandendriessche

Les accompagnements pharmaceutiques des patients asthmatiques sous corticoïdes inhalés ont fait l’objet de plusieurs remaniements depuis leur lancement en décembre 2014.

POPULATION CIBLE

En France, l’asthme touche 6,8 % de la population générale, soit environ 4,5 millions de patients. Près de 2 millions sont concernés par ce dispositif.

ÉLIGIBILITÉ

Tous les patients asthmatiques présentant une prescription de corticoïde inhalé dont la durée de traitement prévisible est supérieure ou égale à six mois sont éligibles à cet accompagnement.

MODALITÉS DE RÉALISATION

Au cours de la première année, réalisation d’un entretien d’évaluation et de deux entretiens thématiques. Le premier entretien permet le recueil d’informations générales et l’identification du ou des axes d’accompagnement à mettre en œuvre. Les entretiens thématiques sont effectués sur la base du besoin du suivi identifié.

Les années suivantes, réalisation d’au moins deux entretiens thématiques.

Le suivi porte sur le contrôle de l’observance du traitement de fond (corticoïdes inhalés) et de la maîtrise de la technique d’inhalation.

CHOIX

Comme pour les autres entretiens pharmaceutiques, le patient a le choix de participer ou non à ce dispositif. Il désigne pour cela le pharmacien qu’il souhaite. A tout moment, il peut en choisir un nouveau, y compris au sein de la même officine, ou décider ne plus prendre part au dispositif.

SUPPORTS

Des supports à télécharger et à imprimer sont disponibles sur le portail internet de l’Assurance maladie. Il s’agit d’un guide d’accompagnement pour l’entretien et d’une fiche de suivi. Celle-ci constitue un support d’échanges avec le patient et permet d’assurer la traçabilité et le suivi de ces entretiens.

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE

Si besoin et avec l’accord du patient, le pharmacien prend contact avec le prescripteur par échange téléphonique ou par le biais d’une messagerie sécurisée. Les conclusions de l’accompagnement figurent dans le dossier médical partagé, dès lors que celui-ci est ouvert et accessible. Si par exemple des effets indésirables apparaissent, le patient est incité à consulter rapidement son médecin.

RÉMUNÉRATION

Les entretiens sont rémunérés à l’acte : 50 € la première année (52,50 € pour les départements et régions d’outre-mer) et 30 € les années suivantes (31,50 € pour les Drom).

Ces tarifs ne sont pas soumis à la TVA.

FACTURATION

Un code « adhésion » (TAC) est facturé à l’inclusion du patient.

Pour la première année, le code à facturer est ASI. Il est ASS pour les années suivantes.

Pour être valides, les codes des accompagnements doivent être facturés seuls, c’est-à-dire indépendamment de toute autre facturation.

Les justificatifs des accompagnements effectués (fiches de suivi complétées) doivent être conservés.

Sources : avenants nos 4, 8, 11 et 21 à la convention nationale pharmaceutiques parus au Journal officiel respectivement du 2 décembre 2014, du 28 juin 2016, du 16 décembre 2017 et du 30 septembre 2020.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !