Rappel : deux valent mieux qu’un - Le Moniteur des Pharmacies n° 3403 du 05/02/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3403 du 05/02/2022
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : A. Blanc*, A.-H. Collin**, Y. Gauthier***, F. Pouzaud****

Une deuxième dose de rappel avec un vaccin anti-Covid-19 à ARNm est recommandée pour toutes les personnes sévèrement immunodéprimées trois mois après la première dose de rappel, « et ce quel que soit le nombre de doses injectées lors de la primovaccination », indique le DGS-Urgent 2022-16 du 28 janvier, sur avis du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV).

Les personnes considérées comme sévèrement immunodéprimées sont les patients transplantés d’organes solides, transplantés récents de moelle osseuse, dialysés, atteints de maladies auto-immunes sous traitement immunosuppresseur agressif de type anti-CD20 ou antimétabolites, de certains types de lymphomes traités par anti-CD20 ou inhibiteurs de BTK, de leucémie lymphoïde chronique, de formes rares de déficits immunitaires primitifs et myélomes sous traitement. Une sérologie quantitative anti-S devra être réalisée 15 jours après cette injection supplémentaire. Les personnes non-répondeuses à ce deuxième rappel pourront avoir accès aux anticorps monoclonaux.

Cet acte doit être enregistré dans Vaccin Covid sous le motif « Rappel seul » ou « Rappel concomitant à vaccination grippe ».

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !