Vocabria, traitement du VIH à longue durée d’action - Le Moniteur des Pharmacies n° 3402 du 29/01/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3402 du 29/01/2022
 

EXPERTISE

NOUVELLE MOLÉCULE

Auteur(s) : Yolande Gauthier

L’association libre Vocabria (cabotégravir) et Rekambys (rilpivirine) est la première bithérapie injectable à libération prolongée à obtenir une autorisation de mise sur le marché dans le traitement du VIH-1. La forme comprimé est réservée à un éventuel traitement d’instauration ou au remplacement d’une dose injectable.

INDICATIONS

• Traitement de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) chez les adultes virologiquement contrôlés (charge virale inférieure à 50 copies/ml) sous traitement antirétroviral stable depuis au moins 6 mois, ayant plus de 200 CD4/mm3, sans preuve de résistance actuelle ou antérieure et sans antécédent d’échec virologique aux agents de la classe des inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse (INNTI) et des inhibiteurs d’intégrase (INI).

• Vocabria est toujours employé en association avec la rilpivirine.

MODE D’ACTION

Le cabotégravir, analogue structurel du dolutégravir, est un nouvel inhibiteur de l’intégrase du VIH. Il agit en se liant à son site actif et bloque l’étape du transfert de brin lors de l’intégration de l’acide désoxyribonucléique (ADN) rétroviral au matériel génétique des lymphocytes T. Cette étape est essentielle dans le cycle de réplication du VIH. Elle est également responsable de l’infection chronique.

POSOLOGIE

• L’initiation des injections de cabotégravir (Vocabria) et de rilpivirine (Rekambys) peut se faire avec ou sans période d’induction orale. Lorsqu’ils sont utilisés pour l’instauration par voie orale, 1 comprimé de cabotégravir 30 mg (Vocabria) doit être pris avec 1 comprimé de rilpivirine 25 mg (Edurant), 1 fois par jour pendant environ 1 mois (au moins 28 jours), pour évaluer la tolérance du patient.

• Le schéma posologique pour Vocabria 600 mg est d’1 injection intramusculaire le dernier jour du traitement antirétroviral en cours ou du traitement d’instauration orale, suivie d’1 deuxième injection 1 mois plus tard. Les injections d’entretien ont ensuite lieu tous les 2 mois.

• Vocabria injectable doit toujours être coadministré avec Rekambys injectable par un professionnel de santé. Il convient d’effectuer les injections en 2 sites distincts du muscle fessier lors de la même visite. L’ordre de celles-ci n’a pas d’importance. Une remise en suspension de Vocabria injectable par agitation vigoureuse pendant 10 secondes est nécessaire au préalable.

• Si le patient ne pense pas pouvoir se présenter dans les 7 jours qui suivent la date prévue pour une injection programmée, un traitement oral par cabotégravir 30 mg + rilpivirine 25 mg 1 fois par jour peut être instauré pendant 2 mois au maximum pour remplacer une injection bimestrielle. La première dose de traitement oral doit être prise 2 mois (± 7 jours) après les dernières doses injectées de cabotégravir et de rilpivirine.

CONTRE-INDICATIONS

• Utilisation concomitante avec la rifampicine, la rifapentine, la carbamazépine, l’oxcarbazépine, la phénytoïne ou le phénobarbital.

• Hypersensibilité à l’un des composants (présence de lactose dans les comprimés).

GROSSESSE ET ALLAITEMENT

• Vocabria n’est pas recommandé pendant la grossesse sauf si le bénéfice attendu justifie le risque potentiel pour le fœtus.

• Il est préconisé aux femmes contaminées par le VIH de ne pas allaiter leur enfant pour éviter la transmission de l’infection.

EFFETS INDÉSIRABLES

• Des réactions au site d’injection, des céphalées et de la fièvre sont très fréquemment rapportées.

• Dépression, anxiété, insomnies, sensations vertigineuses, troubles digestifs (nausées, diarrhées, douleurs abdominales, flatulence), éruption cutanée, myalgie, fatigue et augmentation du poids sont également souvent observés.

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

• Utilisation concomitante avec la rifabutine non recommandée (risque de diminution de la concentration plasmatique de Vocabria).

• Prudence avec les médicaments substrats de l’OAT 1 ou 3 à marge thérapeutique étroite, comme le méthotrexate.

• Les inducteurs puissants de l’UGT1A1 ou de l’UGT1A9 devraient réduire les concentrations plasmatiques de cabotégravir, entraînant un manque d’efficacité.

• Prendre les antiacides qui contiennent des cations polyvalents au moins 2 heures avant ou 4 heures après la prise de Vocabria comprimés.

SURVEILLANCE PARTICULIÈRE

Surveillance du bilan hépatique recommandée. Arrêter le traitement en cas de suspicion d’hépatotoxicité.

FICHE TECHNIQUE

Cabotégravir, remb. SS à 100 %.

- Vocabria 600 mg, suspension injectable à libération prolongée 200 mg/ml, flacon de 3 ml et seringue, 900,79 €, AMM : 34009 302 199 0 4.

- Vocabria 30 mg, comprimés pelliculés ovales et blancs, flacon de 30, 462,98 €, AMM : 34009 302 198 9 8.

ViiV Healthcare : 01 39 17 80 00

Les prix sont mentionnés hors honoraires de dispensation.

DÉLIVRANCE

- Liste I

- Médicament à prescription hospitalière

DITES-LE AU PATIENT

Si Vocabria est arrêté, il est essentiel d’instaurer un autre traitement antirétroviral pleinement actif au plus tard 2 mois suivant la dernière injection.

Après les premières injections d’initiation, les patients peuvent recevoir Vocabria jusqu’à 7 jours avant ou après la date prévue pour l’injection suivante.

Si le patient manque une visite programmée pour une injection, une réévaluation clinique sera nécessaire pour la reprise du traitement.

Lors d’oubli d’un comprimé, rattraper la dose dès que possible sauf si la prochaine prise doit avoir lieu dans les 12 heures. Dans ce cas, attendre et reprendre le schéma posologique habituel.

En cas de vomissement dans les 4 heures qui suivent la prise d’un comprimé, prendre un autre comprimé de Vocabria.

L’AVIS DE LA HAS

- Service médical rendu important

- Pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V)

- Population cible largement inférieure à 112 650 adultes

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !