« Tkt, y a le rappel ! » - Le Moniteur des Pharmacies n° 3402 du 29/01/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3402 du 29/01/2022
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : A. Blanc*, A.-H. Collin**, Y. Gauthier***, F. Pouzaud****

Depuis le 24 janvier, l’administration d’un rappel de vaccin anti-Covid-19 est autorisée chez tous les adolescents de 12 à 17 ans, uniquement avec le vaccin Comirnaty forme adulte, indique la Direction générale de la santé (DGS-Urgent n° 2022-12 du 21 janvier), sur avis du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) et de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Mais contrairement aux adultes pour lesquels le rappel est administré au minimum 3 mois après la primovaccination, le rappel est effectué 6 mois après la deuxième dose ou équivalent chez les adolescents.

Cela « s’explique par une décroissance plus lente des anticorps vaccinaux chez les adolescents que chez les adultes », explique la DGS. Pour les 16-17 ans concernés par le pass vaccinal, le rappel n’est pas obligatoire.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !