Periactine : ces arguments qui peuvent peser - Le Moniteur des Pharmacies n° 3402 du 29/01/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3402 du 29/01/2022
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : A. Blanc*, A.-H. Collin**, Y. Gauthier***, F. Pouzaud****

Pour faire face aux usages détournés de la cyproheptadine (Periactine), l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle que la prise de ce médicament à des fins esthétiques en vue de grossir peut favoriser l’apparition d’effets indésirables. Elle demande aux pharmaciens d’informer les patients, lors de la délivrance, sur les indications approuvées pour cette spécialité (traitement symptomatique des manifestations allergiques telles qu’une rhinite, une conjonctivite ou de l’urticaire chez l’adulte et l’enfant de plus de 6 ans) et ses effets secondaires : somnolence, baisse de la vigilance, rétention d’urine, constipation, palpitations cardiaques ou mydriase. Sans oublier de faire une déclaration de pharmacovigilance pour toute utilisation suspectée non conforme à l’autorisation de mise sur le marché.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !