La vente d’autotests prolongée en GMS - Le Moniteur des Pharmacies n° 3402 du 29/01/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3402 du 29/01/2022
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : A. Blanc*, A.-H. Collin**, Y. Gauthier***, F. Pouzaud****

La dérogation accordée à la grande et moyenne surface (GMS) pour pouvoir vendre des autotests Covid-19, initialement autorisée jusqu’au 31 janvier, est prolongée jusqu’au 15 février puisqu’elle « a permis de faire face à la très forte demande », indique le Journal officiel du 22 janvier.

Le retour des autotests dans le monopole pharmaceutique pourrait être accompagné d’une baisse de leurs tarifs. Avec l’explosion de cas de contaminations dues à la vague Omicron et les volumes d’autotests délivrés à titre gratuit depuis début janvier, les remboursements sont difficilement soutenables pour l’Assurance maladie.

Une concertation est en cours entre l’organisme de santé et les syndicats pharmaceutiques. Avec un dilemme pour l’Etat : alors que le gouvernement est attaché à maintenir la filière française de production d’autotests, les nouveaux tarifs ambitionnés par l’Assurance maladie ne sont pas compatibles avec les prix des dispositifs français.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !