La rhodiole - Le Moniteur des Pharmacies n° 3402 du 29/01/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3402 du 29/01/2022
 

EXPERTISE

PHYTOTHÉRAPIE

Auteur(s) : Chantal Ollier

Appelée aussi orpin rose, cette plante vivace des régions montagneuses froides de l’hémisphère Nord est utilisée pour aider à mieux résister au stress.

Description

La rhodiole pousse en touffes entre 1 000 et 3 000 m d’altitude. Ses tiges simples, dressées, de 10 à 30 cm de haut, portent des feuilles sessiles, vertes, charnues et épaisses, simples, ovales à oblongues, de 3 à 6 cm de long, arrondies à la base et fortement dentées dans leur moitié supérieure. Plus ou moins alternes, elles peuvent être éparses ou très rapprochées. Les fleurs dioïques, réunies en corymbes serrés, sont de type 4 et s’épanouissent en juillet et août. Leur couleur est jaune terne (fleurs mâles) à rougeâtre (fleurs femelles). Le fruit est un follicule rougeâtre. Le rhizome épais et ramifié sent la rose en séchant.

Principaux constituants

La composition chimique du rhizome est marquée par la variabilité quantitative et parfois qualitative de ses constituants en fonction de la provenance de la plante :

phénylalcanoïdes : phényléthanoïdes (salidroside), phénylpropanoïdes (rosavine, rosine, rosarine), phénylpropane (tyrosol) ;

flavonoïdes spécifiques du genre Rhodiola, dérivés de la gossypétine (rhodiolgine, rhodionine), de l’herbacétine (rhodaline, rhodalidine), du kaempférol ;

huile essentielle (0,05 %) contenant du géraniol, responsable de l’odeur ;

acides phénols : acides caféique, chlorogénique, gallique ;

autres constituants : flavanolignane (rhodioline), alcools monoterpéniques acycliques (rosiridine, rhodiolosides A-F).

Mécanisme d’action

• Les phénylalcanoïdes sont considérés comme les supports de l’activité de la rhodiole.

• L’augmentation de la résistance à la fatigue se traduit sur le plan biologique par une activation de la synthèse d’adénosine triphosphate (ATP) dans les mitochondries et une stimulation des processus de réparation énergétique après un exercice intense (glycogène, mécanismes de défense, expression des enzymes lipogéniques).

• La rhodiole protège contre des facteurs de stress aigus ou chroniques (physiques, chimiques, biologiques) et contribue au maintien de taux normaux de glycogène et de cholestérol dans le foie, de monoxyde d’azote et de cortisol dans le sang. Elle s’oppose aux changements de comportement induits par un stress chronique et à la compulsion alimentaire induite par le stress (salidroside).

• Anxiolytique, stimulante et adaptogène, c’est aussi un antidépresseur dont le mécanisme d’action passerait par une inhibition de la monoamine-oxydase B (MAO-B) et une influence sur la sérotonine cérébrale (salidroside, rosavine, rosarine, rosine). Elle réduit la dépendance à des toxiques (nicotine, morphine).

• L’effet cardioprotecteur se traduit par une action antiarythmique et une protection contre l’ischémie myocardique.

• L’action anti-inflammatoire est due à une inhibition des enzymes COX-2 et phospholipase A2.

• Un effet hypoglycémiant avec augmentation de l’activité des enzymes antioxydantes est mis en évidence. C’est aussi un inhibiteur d’α-glucosidase (tyrosol) et d’α-amylase (composés phénoliques).

• La rhodiole a fait l’objet de nombreuses études cliniques de qualité certes inégale. La plupart de ces études concernent son action adaptogène et montrent sa supériorité par rapport au placebo pour ce qui est de l’augmentation de la résistance physique ainsi qu’au stress, en particulier lié au travail, et se traduisant par une meilleure capacité de concentration et une amélioration des performances cognitives. Une méta-analyse conclut sur ses effets bénéfiques possibles sur les performances physiques, mentales et certains troubles de l’humeur, plus spécifiquement la tendance à la dépression.

Posologie

• Adulte : extrait sec hydroalcoolique (1,5 - 5 : 1, éthanol 67 à 70 %), 144 à 200 mg par prise, 1 à 2 fois par jour matin et midi (dose journalière 144 à 400 mg). Eviter la prise le soir pour ne pas gêner l’endormissement. Si les symptômes persistent au-delà de 2 semaines de traitement, une consultation s’impose.

• Compléments alimentaires : Phytostandard Rhodiole, Arkogélules Rhodiole, EPS Rhodiole, Naturactive Rhodiola.

Précautions d’emploi et contre-indications

• La rhodiole est déconseillée chez les moins de 18 ans en cas de grossesse ou d’allaitement, faute de données de sécurité suffisantes.

• Au Canada, elle est contre-indiquée lors de troubles bipolaires. Un avis médical est nécessaire en cas de prise d’antidépresseur.

Effets indésirables

Non connus.

Interactions médicamenteuses

Non recensées.

Sources : J. Bruneton, Pharmacognosie, Tec & Doc, Paris, 2016 ; European medicines agency (EMA), Community herbal monograph et assessment report on Rhodiola rosea L. rhizoma et radix, 27 mars 2012 ; Santé Canada, Compendium des monographies, Rhodiola rosea.

FICHE TECHNIQUE

Nom latin : Rhodiola rosea L., syn. Sedum roseum (L.) Scop.

Partie utilisée : racine et rhizome séchés.

Monographie de contrôle : aucune.

Propriétés :

- adaptogène,

- antiasthénique,

- antistress,

- antioxydante.

Utilisation traditionnelle :

soulagement temporaire des symptômes liés au stress tels la fatigue et la sensation de faiblesse.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !