Un lien entre sclérose en plaques et virus Epstein-Barr ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3401 du 22/01/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3401 du 22/01/2022
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : M. Clausener*, A.-H. Collin**, Y. Gauthier***, L. Lefort****, F. Pouzaud*****

Une étude publiée dans Science et suggérant un rôle du virus Epstein-Barr (EBV) dans le développement de la sclérose en plaques (SEP) a fait grand bruit. Menée sur une cohorte de plus de 10 millions de sujets de l’armée américaine, l’étude cas contrôle a pu analyser 955 cas de SEP appariés chacun avec deux personnes d’âge, de sexe et d’origine ethnique similaires sans SEP. 97 % des cas de SEP initialement négatifs pour l’EBV sont devenus positifs au cours du suivi, en moyenne cinq ans avant de développer la maladie. Tandis que seuls 57 % des cas contrôles négatifs se sont séroconvertis. Les divs estiment donc que l’infection par l’EBV des personnes initialement négatives multiplie par 32 le risque de SEP. Ils appellent au développement de vaccins ou d’antiviraux ciblant ce virus.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !