Lors d’un rhume, un écoulement nasal qui devient purulent est-il le signe d’une surinfection bactérienne ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3400 du 15/01/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3400 du 15/01/2022
 
PATHOLOGIE

CONTACT

VOS QUESTIONS DE COMPTOIR

Auteur(s) : Marianne Maugez

Le rhume, ou rhinopharyngite, est une infection virale bénigne marquée par une inflammation de la partie haute du pharynx et une atteinte de la muqueuse nasale. Des troubles rhinopharyngés (sécheresse ou brûlures au niveau du rhinopharynx, éternuements, yeux larmoyants) précèdent l’obstruction nasale. Celle-ci est uni ou bilatérale et s’accompagne d’une rhinorrhée aqueuse et incolore souvent abondante. Après quelques jours, l’écoulement nasal peut changer d’aspect et devenir plus épais, voire coloré (jaune verdâtre). Ces modifications, si elles interviennent dans les délais normaux de l’évolution d’une rhinopharyngite, ne signent pas une surinfection bactérienne mais correspondent à la présence de cellules de desquamation de la muqueuse nasale dans les sécrétions. De même, les sécrétions épaisses ne sont pas des facteurs de risque de complications ; elles tendent même à redevenir plus claires et plus fluides à nouveau en quelques jours avant de disparaître avec l’obstruction nasale.

Sources : Assurance maladie ; La Revue du praticien - Médecine générale, « Rhinopharyngite de l’enfant - Une fiche pour les parents », tome 24, numéro 847, octobre 2010.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !