« Ici, centre de vaccination et de dépistage » - Le Moniteur des Pharmacies n° 3400 du 15/01/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3400 du 15/01/2022
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : A.-H. Collin*, Y. Gauthier**, F. Pouzaud***

Un arrêté publié au Journal officiel du 23 décembre 2021 permet aux officines de devenir des centres de vaccination éphémères contre le Covid-19 à partir de 20 heures les jours ouvrés (après la fermeture des officines), ainsi que les dimanches et jours fériés. Les pharmacies sont autorisées à accueillir d’autres professionnels de santé effecteurs de la vaccination anti-Covid-19 qui seront rémunérés à la vacation directement par l’Assurance maladie, et cette autorisation pour les pharmacies volontaires n’est pas limitée dans le temps. Ce qui signifie concrètement pour les pharmaciens qui feront appel à des membres de leur équipe : pas de facturation d’heures supplémentaires au tarif des jours de garde, d’octroi de repos compensateur ni de charges sociales à payer. Et s’ils font appel à des étudiants en pharmacie sollicités exceptionnellement, pas de contrat de travail à rédiger.

Par ailleurs, dans le cadre du plan gouvernemental de renforcement des capacités de dépistage contre le Covid-19 présenté dimanche 9 janvier 2022, le porte-parole du gouvernement a annoncé que les pharmacies pourront créer leur centre de dépistage et qu’elles pourront accueillir des renforts parmi les professionnels de santé habilités à tester (étudiants en pharmacie, infirmiers, médecins retraités, etc.).

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !