COSV - Le Moniteur des Pharmacies n° 3400 du 15/01/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3400 du 15/01/2022
 

TEMPS FORTS

SIGLE

Auteur(s) : Magali Clausener

Créé en décembre 2020, le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) conseille notamment le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Quelles sont ses missions ?

• Placé auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, le COSV a deux grandes missions :

– conseiller le gouvernement sur « les aspects scientifiques, médicaux et sociétaux de la conception et de la mise en œuvre stratégique de la politique vaccinale, en lien avec les autorités sanitaires compétentes », explique le ministère ;

– contribuer à la préparation de la communication de la campagne de vaccination.

• Le COSV doit également s’appuyer sur quatre comités mis en place par le gouvernement, afin de « s’assurer que l’ensemble des acteurs soient associés à la conduite de la stratégie vaccinale et que toutes les voix soient entendues ».

• Il rend des avis dont le but est d’apporter une vision plus sociétale de la campagne de vaccination par rapport à la Haute Autorité de santé qui ne travaille que sur l’aspect scientifique. Depuis janvier 2021, le COSV a émis une quarantaine d’avis et de notes sur la vaccination contre le Covid-19 notamment sur les cibles, l’utilisation des différents produits, la vaccination des professionnels de santé et, dernièrement, celle des enfants. Les avis rendus sont publics.

Quelle est son organisation ?

• Le COSV comprend 13 membres dont « les compétences et l’expérience garantissent une approche pluridisciplinaire des questions scientifiques, éthiques, organisationnelles, sociétales », précise sa charte. Outre des médecins, des virologues, un pharmacien hospitalier, un sociologue, une ingénieure en mathématiques, le coordonnateur du pôle protection sociale/santé de l’Union nationale des associations familiales (Unaf) et un spécialiste de la communication font partie du COSV. Le président du conseil est le Pr Alain Fischer.

• Quant aux quatre comités, il s’agit :

– du Comité scientifique sur les vaccins Covid-19, présidé par Marie-Paule Kieny, membre également du COSV ;

– du Comité des parties prenantes (professionnels de santé, fédérations d’établissements et associations de patients) ;

– du Comité des élus locaux (associations des maires, représentants des départements et des régions) ;

– du Comité citoyen. Ce dernier n’existe plus depuis fin septembre 2021. Il a réuni 35 citoyens (18 femmes et 17 hommes) tirés au sort et a investigué sur plusieurs « observations » relatives à la campagne vaccinale.

Quel intérêt pour le pharmacien ?

En tant que vaccinateurs contre le Covid-19, les pharmaciens sont directement concernés par les avis et les notes du COSV. Mais ses recommandations ne sont pas forcément suivies par le gouvernement. Par exemple, en avril 2021, le conseil préconisait l’envoi couplé, par l’Assurance maladie, d’un bon de vaccination contre la grippe et d’un autre contre le Covid-19 aux personnes à risque de grippe dès l’automne 2021…

Source : ministère des Solidarités et de la Santé.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !