Quels conseils donner à un patient qui souffre d’allergie saisonnière ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3398 du 08/01/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3398 du 08/01/2022
 

Conseil

Si les antihistaminiques ou les corticoïdes permettent de calmer les symptômes de l’allergie, le traitement le plus efficace est l’éviction des allergènes. En période pollinique, il est recommandé de surveiller les bulletins d’alerte du Réseau national de surveillance aérobiologique et d’adapter ses activités en fonction des pics d’émission de pollens. Ainsi, toute situation susceptible d’entraîner une surexposition aux pollens (tonte du gazon, entretien du jardin, promenades, activités sportives, etc.) est à éviter ou à reporter en fin de journée. Il est également conseillé de ne pas étendre le linge humide en extérieur, car le pollen s’y dépose. Chez soi, il faut être vigilant aux autres substances allergisantes et éviter l’exposition aux substances irritantes (tabac, produit d’entretien, parfum d’intérieur, etc.). Il convient de renouveler l’air intérieur régulièrement en favorisant l’ouverture des fenêtres avant et après le coucher du soleil, car l’émission des pollens dans l’air débute dès le lever du jour. Enfin, il est recommandé de se laver les cheveux le soir : les pollens s’y mêlent en grand nombre et peuvent augmenter les symptômes allergiques s’ils sont déposés la nuit sur l’oreiller.

Source : ministère des Solidarités et de la Santé.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !