Le Moniteur des Pharmacies n° 3398 du 08/01/2022
 

Phytothérapie


Les plantes qui présentent un effet galactogène sont notamment l’anis vert, l’anis étoilé, le carvi, le chardon-Marie, le fenugrec, le fenouil, le galaga et le shatavari. Leur mécanisme d’action n’est pas clairement élucidé. Les molécules présentes dans ces plantes exercent une action sur la prolactine pour augmenter la production lactée ou sur l’ocytocine pour favoriser l’éjection du lait. La preuve de leur efficacité repose sur une utilisation traditionnelle ou sur des essais scientifiques réalisés chez l’homme ou les animaux d’élevage. Toutefois, certaines publications présentent des biais, comme un faible nombre de sujets testés. Par ailleurs, les données disponibles sur le passage de ces plantes dans le lait maternel sont quasiment inexistantes. Sources : laboratoires Pierre Fabre et Arkopharma.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !