Le Moniteur des Pharmacies n° 3372 du 05/06/2021
 

ACCESSOIRES

CONTACT

VOS QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Nathalie Belin**


La thérapie positionnelle consiste à inciter le dormeur à se positionner sur le côté (ou le ventre) plutôt que sur le dos. Des études ont montré qu’elle était efficace pour réduire les ronflements et les apnées du sommeil induits par le décubitus dorsal. Mais si ce traitement positionnel est parfois proposé en cas de ronflements gênants isolés, il s’avère inférieur à la pression positive continue dans les apnées du sommeil. Il peut néanmoins être utile en complément des traitements de première intention (pression positive continue, orthèse d’avancée mandibulaire) en cas d’événements respiratoires prédominant en position allongée sur le dos. Parmi les dispositifs existants, citons des oreillers renflés sur le dessus incitant à dormir tête inclinée (encore faut-il ne pas repousser l’oreiller durant la nuit !), des ceintures avec un renflement dorsal ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK