Le Moniteur des Pharmacies n° 3369 du 15/05/2021
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Anne-Hélène Collin*, Yolande Gauthier**, François Pouzaud***


« 100 % des officines de pharmacie connectées fin 2021 ». C’est l’objectif, ambitieux, fixé par le ministère des Solidarités et de la Santé avec les parties prenantes de la sérialisation (Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, syndicats pharmaceutiques, éditeurs de logiciel, etc.). Pour l’atteindre, il table sur une montée en charge rapide de 3 000 officines connectées par mois au répertoire national de vérification des médicaments (NMVS). La marche reste haute. Début mai, 470 pharmacies étaient opérationnelles ; 1 200 sont en cours d’enregistrement auprès de France MVO. Pour rappel, la France présente un retard de plus de deux ans sur le calendrier européen et risque une amende infligée par la Commission européenne. Ne pas être au rendez-vous de la sérialisation pourrait finalement coûter cher au réseau officinal. Ah oui ? Et comment paiera-t-il donc l’addition ? ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !