Le Moniteur des Pharmacies n° 3368 du 08/05/2021
 

MONITEUR EXPERT

DROIT DEVANT

François Pouzaud


Les délais pour introduire une réclamation contentieuse et solliciter un dégrèvement d’impôt sont particulièrement encadrés par le législateur. Pour espérer obtenir gain de cause, il ne faut pas les dépasser. Il existe toutefois une exception à la règle. Par dérogation aux grands principes du Livre des procédures fiscales (LPF), l’administration fiscale peut prononcer un dégrèvement même si les délais légaux en matière contentieuse sont expirés. L’article R.211-1 du LPF autorise expressément les agents des finances publiques à rectifier en faveur du contribuable une erreur manifeste constatée dans le calcul de son impôt, jusqu’au 31 décembre de la quatrième année suivant celle au cours de laquelle le délai de réclamation a pris fin. Il faudra évidemment produire les preuves matérielles attestant de la réalité de l’erreur commise dans l’imposition au titre de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !