Le Moniteur des Pharmacies n° 3366 du 24/04/2021
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Anne-Hélène Collin*, Yolande Gauthier**, Marianne Maugez***, François Pouzaud****, Matthieu Vandendriessche*****


Les deux études complètes de pharmaco-épidémiologie consacrées au risque de survenue de méningiomes sous acétate de nomégestrol (Lutényl) ou de chlormadinone (Lutéran) ont été rendues publiques. Leurs résultats préliminaires avaient, en janvier dernier, conduit à restreindre l’utilisation de ces médicaments aux hémorragies fonctionnelles, aux ménorragies liées aux fibromes en préopératoire, aux mastopathies sévères et, pour la chlormadinone uniquement, à l’endométriose. Le dispositif prochainement mis en place reposera sur une fiche d’information pour les patientes, une attestation annuelle d’information cosignée par le médecin et la patiente et des courriers ciblés adressés aux professionnels de santé ayant prescrit ces molécules, ainsi qu’à leurs patientes.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !