Le Moniteur des Pharmacies n° 3366 du 24/04/2021
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Anne-Hélène Collin*, Yolande Gauthier**, Marianne Maugez***, François Pouzaud****, Matthieu Vandendriessche*****


En 2020, la collecte des déchets d’activités de soins à risques infectieux (Dasri) perforants des patients en autotraitement a atteint un taux de 83 %, soit seulement 2 points de moins qu’en 2019. Dans le même temps, 3,3 millions de boîtes de Dasri, soit 14 % de plus que l’année précédente, ont été remises aux patients par les officines. C’est un maximum jamais atteint depuis l’agrément de l’éco-organisme Dastri en 2013. Du fait de la crise sanitaire, les bénéficiaires ont été moins nombreux à se déplacer pour apporter leurs déchets de soins à l’officine, mais le volume collecté et traité s’élève à 809 tonnes, soit une hausse de 9,4 % par rapport à 2019. Il y a aujourd’hui 19 398 points de collecte en France (+ 800 en un an), dont 18 240 pharmacies. Par ailleurs, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous continuer à pratiquer des tests antigéniques malgré les baisses de tarif ?


Solutions

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK