Le Moniteur des Pharmacies n° 3366 du 24/04/2021
 

DONNÉES DE SANTÉ

TEMPS FORTS

ENJEUX

Yves Rivoal

Les données de santé font partie des cibles privilégiées des cybercriminels. Le laboratoire Pierre Fabre et certains hôpitaux viennent d’en faire l’amère expérience. Cette menace n’épargnant pas les officines, mieux vaut bien se protéger.


Titulaire de la pharmacie du Soleil à Juvignac, une commune de 10 000 habitants située dans la première couronne de Montpellier (Hérault), Fabien Jay a eu une bien mauvaise surprise en arrivant un matin de septembre dernier à son officine. « En allumant le serveur du logiciel de gestion officinale (LGO) est apparu sur l’écran un message indiquant que toutes mes données avaient été cryptées, confie-t-il. Et que si je voulais les récupérer, je devais payer une rançon en bitcoins. » Le pharmacien a alors la bonne réaction (voir encadré p. 18) : il arrête immédiatement le serveur, le débranche du réseau, et s’assure que les postes au comptoir sont eux aussi éteints. Ces attaques sont monnaie courante en officine. « En septembre dernier, rien que sur notre région, nous avons dû intervenir sur une dizaine de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !