Le Moniteur des Pharmacies n° 3364 du 10/04/2021
 

EXPERTISE

NOUVELLE MOLÉCULE

Yolande Gauthier

Un troisième médicament orphelin vient enrichir l’arsenal thérapeutique du traitement de la polyneuropathie amyloïde à transthyrétine. Tegsedi (inotersen) s’ajoute à Vyndaqel (tafamidis) et à Onpattro (patisiran), commercialisé en début d’année.


INDICATIONS Traitement de la polyneuropathie de stades 1 ou 2 chez les patients adultes atteints d’amylose héréditaire à transthyrétine (hATTR). MODE D’ACTION L’inotersen est un oligonucléotide antisens (qui possède une séquence nucléotidique complémentaire de celle de l’ARN messager ciblé) inhibiteur de la synthèse de la transthyrétine (TTR) humaine. La liaison sélective de l’inotersen au brin d’ARN messager codant la transthyrétine entraîne le blocage de la synthèse de la protéine TTR anormale dans le foie, avec une réduction significative des taux de protéines TTR circulantes. POSOLOGIE • La posologie recommandée est de 284 mg d’inotersen injectés 1 fois par semaine par voie sous-cutanée, le même jour chaque semaine. • Un ajustement de la posologie est fait en fonction des valeurs de la numération plaquettaire. La fréquence d’administration peut alors être réduite à 284 mg toutes les 2 semaines, ou le traitement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !