Le Moniteur des Pharmacies n° 3364 du 10/04/2021
 

ÉDITO

Laurent Lefort


Les autotests antigéniques de dépistage du Sars-CoV-2 avec prélèvement nasal seront disponibles en pharmacie - et uniquement en pharmacie - à partir du lundi 12 avril, a annoncé le ministre de la Santé, après bien des atermoiements. Reste aux officinaux et à eux seuls le devoir de s’organiser avec les informations fragmentées et mouvantes dont ils disposent, tout en tenant compte des délais d’approvisionnement. Car il leur faudra bel et bien tout mettre en œuvre pour que ces autotests soient procurables dès le jour J. Pris de court ou pas. Corporatisme, lobbying, infantilisation, manque de confiance à l’égard de la population, certains ont usé leur salive à dire tout le mal qu’ils pensaient de cette vente réservée. Il n’est d’ailleurs pas certain que la distribution exclusive en officine, finalement retenue au démarrage, ne subisse ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !