La cataracte de M. Kev Oiflou - Le Moniteur des Pharmacies n° 3363 du 03/04/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3363 du 03/04/2021
 

EXPERTISE

CONSEILS ASSOCIÉS

Auteur(s) : Nathalie Belin

M. Oiflou a été opéré de la cataracte à l’œil gauche. Il s’est rendu ce matin à la consultation postopératoire en compagnie de sa fille. Celle-ci vient récupérer les médicaments prescrits par l’ophtalmologiste qui a fixé un prochain rendez-vous dans une semaine.

Conseils complémentaires

Modalités d’instillation des collyres. La bonne observance et le bon usage des collyres visent à pallier le risque infectieux, à diminuer l’inflammation locale et ainsi à assurer une cicatrisation. En pratique : se laver les mains ; tirer la paupière inférieure vers le bas et instiller sans que l’embout de l’unidose ou du flacon ne touche l’œil ; respecter un intervalle d’au moins 5 minutes entre chaque collyre, pour éviter tout risque d’interaction. Après chaque instillation, le fait d’appuyer sur le coin interne de l’œil pendant 1 minute limite le passage systémique des molécules.

Rassurer sur les suites opératoires. La récupération fonctionnelle est rapide, mais l’œil peut rester rouge avec une vision trouble ou colorée ou une sensation de grains de sable les deux premiers jours. En cas de douleur ou si la vision ou la rougeur de l’œil ne s’améliore pas, une consultation en urgence est nécessaire.

Pas d’activités « à risque » le premier mois. Les activités exposant à une contusion oculaire ou à un risque infectieux sont proscrites le premier mois : jardinage, bricolage, natation, sports de balle, vélo, ainsi que le fait de soulever des charges lourdes. La reprise de la conduite automobile doit se faire avec l’accord du médecin. Recommander l’arrêt du tabac, à la fois facteur de risque de la cataracte mais aussi de complications liées à la chirurgie.

ACCOMPAGNER LA DISPENSATION

Dacudoses : les lavages se font en instillant un jet de la solution dans l’œil et en essuyant l’excédent à l’aide d’une compresse. Terminer en nettoyant doucement sans appuyer la paupière (œil fermé), à l’aide de la compresse imbibée de solution.

Azithromycine : après instillation d’une goutte, l’unidose doit être jetée même s’il reste du collyre. Le conditionnement comporte six unidoses pour les 3 jours de traitement.

Dexaméthasone et Indométacine : chaque unidose doit être jetée après instillation d’une goutte dans l’œil.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !