Le Moniteur des Pharmacies n° 3363 du 03/04/2021
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Magali Clausener*, Fabienne Colin**, Anne-Hélène Collin***, Yolande Gauthier****, François Pouzaud*****


Dans le procès Mediator, le laboratoire Servier, reconnu coupable de « tromperie aggravée » et de « blessures et homicides involontaires », est condamné à une amende de 2,718 millions d’euros pour avoir eu connaissance des risques graves liés au médicament, sans prendre les mesures qui s’imposaient. L’ancien numéro 2 du laboratoire et bras droit de Jacques Servier écope d’une peine de quatre ans de prison avec sursis et d’une amende de 90 600 €, « en raison de son rôle de premier plan », justifie le tribunal judiciaire de Paris. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), jugée coupable de blessures et homicides involontaires pour négligence, écope d’une amende de 303 000 €. Elle ne fera pas appel de la décision. Quant aux plus de 4 400 victimes directes, elles obtiendront jusqu’à 50 000 € pour réparation ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !