Le Moniteur des Pharmacies n° 3363 du 03/04/2021
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Magali Clausener*, Fabienne Colin**, Anne-Hélène Collin***, Yolande Gauthier****, François Pouzaud*****


Le ministère des Solidarités et de la Santé a « engagé le mouvement » en autorisant les autotests antigéniques Covid-19 avec prélèvement nasal uniquement dans le cadre d’opérations de dépistage itératif à large échelle organisées au sein de populations ciblées âgées de plus de 15 ans, par un établissement d’enseignement ou par une agence régionale de santé (ARS). Une phase de test avant le lancement en pharmacie, d’ici mi ou fin avril. Pour quel public ? Avec quel remboursement ? « La façon dont on va s’organiser n’est pas encore stabilisée », explique le ministère de la Santé. Une chose est certaine : « Le déploiement en GMS n’est pas à l’ordre du jour ». De source syndicale, la délivrance des autotests en officine s’oriente vers les travailleurs sociaux, les auxiliaires de vie, les aidants familiaux, etc., qui sont ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !