Le Moniteur des Pharmacies n° 3361 du 20/03/2021
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Magali Clausener*, Anne-Hélène Collin**, Yolande Gauthier***, Laurent Lefort****, François Pouzaud*****


Le 11 mars, les autorités danoises décident de suspendre « par précaution », pendant 14 jours, la vaccination avec le vaccin d’AstraZeneca en raison de signalements d’événements thromboemboliques graves, imitant ainsi l’Autriche, les pays Baltes et le Luxembourg (suspension du lot ABV5300 le 7 mars). Depuis, c’est l’effet domino : l’Islande, la Norvège, la Bulgarie, l’Irlande, les Pays-Bas, puis l’Allemagne, l’Italie, la France et l’Espagne, le 15 mars, suspendent la vaccination par le vaccin d’AstraZeneca jusqu’à l’avis de l’Agence européenne des médicaments (EMA), non rendu à l’heure où nous écrivons. Chypre et la Suède suivront. Qu’est-ce qui fait ainsi trembler l’Europe ? Des thromboses du sinus veineux cérébral associées à une thrombocytopénie et à des saignements, rares mais graves, sont apparues à proximité temporelle de la vaccination. Au 10 mars, 30 cas avaient été rapportés en Europe, dont plusieurs ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !