BRIVIACT - Le Moniteur des Pharmacies n° 3361 du 20/03/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3361 du 20/03/2021
 
EPILEPSIE PARTIELLE

Les 15 nouvelles molécules 2020 à l’officine

Neurologie

Antiépileptique

Effets indésirables

Très fréquemment : sensations vertigineuses, somnolence.

Fréquemment : grippe, infections des voies aériennes supérieures, toux, diminution de l’appétit, dépression, anxiété, insomnie, irritabilité, vertiges, convulsions, nausées, vomissements, constipation, fatigue, hyperactivité psychomotrice (enfants).

Grossesse-allaitement

- Ne pas utiliser durant la grossesse sauf nécessité clinique.

- Ne pas allaiter, ou interrompre le traitement.

Interactions médicamenteuses

A prendre en compte : diminution possible de la concentration de brivaracétam avec la rifampicine (qui peut justifier un ajustement de dose de Briviact en début ou en fin de traitement) et avec le millepertuis.

FICHE TECHNIQUE

- Liste I, remb. SS à 65 %

- 10 mg en boîte de 14 comprimés ; 25 mg, 50 mg, 75 mg ou 100 mg en boîte de 56 comprimés ; 10 mg/ml solution buvable en flacon de 300 ml avec seringue graduée de 5 et 10 ml

- Surveillance : détection des signes d’idées et de comportements suicidaires

POSOLOGIE

- Dose initiale journalière : 50 ou 100 mg chez l’adulte, les enfants (à partir de 4 ans) et les adolescents de plus de 50 kg, 1 mg ou 2 mg/kg chez les enfants et adolescents de moins de 50 kg.

- Dose d’entretien journalière : selon la réponse et la tolérance, entre 50 et 200 mg chez l’adulte, les enfants et les adolescents de plus de 50 kg ou 1 à 4 mg/kg chez les enfants et adolescents de plus de 50 kg.

- Administration en 2 prises quotidiennes égales matin et soir. Les comprimés sont avalés avec une boisson avec ou sans nourriture, la solution buvable est diluée dans l’eau ou un jus de fruit juste avant administration.

CONSEILS DU PHARMACIEN

- En cas d’oubli d’une ou de plusieurs doses, prendre une seule dose dès que possible puis poursuivre le traitement à la dose et à l’heure habituelles.

- Ne pas arrêter le traitement brutalement.

- L’alcool n’est pas recommandé durant le traitement.

- Consulter le médecin en cas d’apparition de troubles de l’humeur.

- Ne pas conduire ni utiliser de machines dangereuses avant d’être familiarisé avec les effets éventuels (somnolence, vertiges).

- Selon la dose prescrite de solution buvable, utiliser la seringue fournie de 5 ml ou 10 ml et leur adaptateur respectif. La solution se conserve 5 mois après ouverture.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !