Le Moniteur des Pharmacies n° 3360 du 13/03/2021
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Magali Clausener*, Anne-Hélène Collin**, Yolande Gauthier***, François Pouzaud****


Le 3 mars 2021, les pharmaciens reçoivent un DGS-Urgent les incitant fortement à s’équiper « d’un système permettant de vérifier l’identifiant unique de chaque médicament ». En préambule, la Direction générale de la santé (DGS) rappelle que « la France est le pays le plus en retard au niveau de l’Union européenne dans l’application de la sérialisation ». Seules 233 pharmacies la pratiquent et, depuis le 26 février, la sérialisation est intégrée dans les bonnes pratiques de dispensation. En clair, les pharmaciens ont l’obligation de la mettre en œuvre. Ce qu’ils auraient d’ailleurs dû faire dès le 9 février 2019. La menace d’une sanction contre la France est donc bien réelle, d’autant qu’elle est appuyée par l’EMVO, l’organisation européenne en charge de la vérification des médicaments, qui s’est fendue d’un courrier à la Commission européenne le 21 octobre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !