Saxenda, pour la prise en charge de l’obésité - Le Moniteur des Pharmacies n° 3360 du 13/03/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3360 du 13/03/2021
 

EXPERTISE

NOUVEAUX MÉDICAMENTS

Auteur(s) : Yolande Gauthier

Le principe actif de Saxenda, le liraglutide analogue du GLP-1, est déjà commercialisé dans le traitement du diabète de type 2, seul sous le nom de Victoza ou en association à l’insuline dégludec dans Xultophy. Il est à présent mis à disposition, non remboursé, dans une nouvelle indication réservée à l’adulte.

INDICATIONS

En complément d’un régime hypocalorique et d’une augmentation de l’activité physique, Saxenda est indiqué dans le contrôle du poids chez des patients adultes qui ont un indice de masse corporelle (IMC) initial :

- ≥ 30 kg/m2 (obésité),

- ou ≥ 27 kg/m2 et < 30 kg/m2 (surpoids), avec au moins un facteur de comorbidité lié au poids comme un prédiabète, un diabète de type 2, une hypertension artérielle, une dyslipidémie ou un syndrome d’apnée obstructive du sommeil.

MODE D’ACTION

Le liraglutide est un analogue du glucagon-like peptide-1 (GLP-1), régulateur physiologique de l’appétit et de la prise alimentaire dont le mécanisme d’action exact est pour l’instant peu connu. En se liant au récepteur du GLP-1 et en l’activant, le liraglutide augmente la satiété et diminue les principaux signaux de la faim. Il provoque ainsi une perte de poids par la réduction de la prise alimentaire et la diminution de la masse adipeuse.

POSOLOGIE

• La dose initiale est de 0,6 mg 1 fois par jour.

• La posologie est ensuite progressivement augmentée jusqu’à 3 mg 1 fois par jour, par paliers de 0,6 mg espacés d’au moins 1 semaine pour améliorer la tolérance gastro-intestinale. Le stylo délivre des doses de 0,6 mg, de 1,2 mg, de 1,8 mg, de 2,4 mg ou de 3 mg.

• Saxenda s’administre par voie sous-cutanée dans l’abdomen, la cuisse ou le haut du bras, indépendamment des repas. L’injection peut avoir lieu à tout moment de la journée, mais il est préférable de l’effectuer à peu près à la même heure chaque jour.

CONTRE-INDICATIONS

• Hypersensibilité à l’un des composants.

• Ne pas employer en association à un autre agoniste des récepteurs du GLP-1.

GROSSESSE ET ALLAITEMENT

• Le liraglutide ne doit pas être administré pendant la grossesse.

• En raison du manque d’expérience, ne pas utiliser pendant l’allaitement.

EFFETS INDÉSIRABLES

• Des réactions gastro-intestinales (nausées, vomissements, diarrhées, constipation) sont les effets indésirables le plus souvent rapportés. Elles surviennent généralement pendant les premières semaines de traitement et diminuent après quelques jours ou quelques semaines.

• Des vertiges (surtout au cours des 3 premiers mois de traitement), une dysgueusie, une insomnie, une hypoglycémie, une sécheresse buccale, des flatulences ou des éructations, une asthénie, une augmentation de la lipase ou de l’amylase et des réactions au site d’injection sont également fréquents.

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

Lors de l’initiation du traitement par Saxenda, surveiller plus fréquemment l’international normalized ratio (INR) chez les patients sous warfarine ou autre dérivé de la coumarine.

SURVEILLANCE PARTICULIÈRE

Chez les patients diabétiques de type 2, une réduction de la dose d’insuline ou des sécrétagogues de l’insuline (sulfamides hypoglycémiants) administrés de manière concomitante sera envisagée au début du traitement par Saxenda.

CONSERVATION

• A placer au réfrigérateur entre + 2 et + 8 °C.

• Après la première utilisation, le stylo peut être conservé 1 mois à une température ne dépassant pas + 30 °C ou au réfrigérateur entre + 2 et + 8 °C, capuchon fermé.

FICHE TECHNIQUE

Liraglutide 6 mg/ml en solution injectable incolore, boîte de trois stylos préremplis de 3 ml, liste I, PFHT : 112,95 €.

Novo Nordisk : 01 41 97 66 00

DITES-LE AU PATIENT

Le traitement sera interrompu après 12 semaines à la dose de 3 mg par jour si les patients n’ont pas perdu au moins 5 % de leur poids initial.

En cas d’oubli d’une dose dans les 12 heures suivant l’heure habituelle d’administration, le patient doit prendre dès que possible la dose oubliée. S’il reste moins de 12 heures avant la suivante, ne pas administrer la dose oubliée et reprendre le schéma quotidien habituel.

Saxenda doit être arrêté si une pancréatite aiguë est suspectée : douleur intense dans le haut de l’abdomen, gonflement abdominal, nausées et vomissements, augmentation du rythme cardiaque, etc.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !