Le Moniteur des Pharmacies n° 3360 du 13/03/2021
 

ÉDITO

Laurent Lefort


On a tous tiqué à un moment ou à un autre en lisant les procédures d’injection du vaccin contre le Covid-19 d’AstraZeneca publiées, jusqu’au 8 mars, par différentes autorités. Et plus exactement sur un aspect de la technique, celui consistant à prélever une dose d’air (0,5 ml) avant de décapuchonner l’aiguille et de l’enfoncer dans le flacon. A la rédaction, nous nous sommes imaginé la gestuelle, représenté mentalement les différentes étapes intermédiaires avant d’arriver au bras. Source officielle oblige, nous avons mentionné scrupuleusement cette approche, comme cela peut être lu dans le grand dossier que nous consacrons cette semaine à la vaccination en officine*. Depuis le bouclage de ce sujet, nous n’avons manifestement pas été les seuls à hocher la tête d’un air incrédule. Le 9 mars, l’air de rien, la notion était tout ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK