L’extraction dentaire de Mélissa Gesse - Le Moniteur des Pharmacies n° 3360 du 13/03/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3360 du 13/03/2021
 

EXPERTISE

CONSEILS ASSOCIÉS

Auteur(s) : Anne-Gaëlle Harlaut

Mélissa, 16 ans, doit faire extraire deux dents de sagesse encore incluses. En vue de la première intervention, prévue sous anesthésie locale dans 15 jours, le chirurgien-dentiste lui a prescrit un traitement antibiotique, antalgique et antiseptique.

Conseils complémentaires

Favoriser l’hémostase. Le caillot de sang qui se forme dans le site d’extraction est la base de la cicatrisation, faire attention à toute manipulation qui pourrait le déloger et provoquer une alvéolite (inflammation locale très douloureuse avec risque accru de surinfection). Pendant 2 à 3 jours : ne pas toucher la zone et éviter l’activité physique soutenue ; privilégier les aliments froids ou tièdes, liquides ou mixés, par rapport aux grains (riz, semoule), et manger du côté opposé à l’extraction ; éviter l’alcool et le tabac ; ne pas boire à la paille, ni cracher ni faire de gargarismes toniques qui peuvent engendrer des dépressions buccales.

Limiter l’œdème. En créant une vasoconstriction locale, la cryothérapie réduit l’œdème et soulage la douleur : appliquer toutes les heures pendant 10 minutes une poche de glace ou un coussin thermique entouré d’un linge sur la joue.

Si ça saigne. Des petits saignements sont normaux le jour de l’intervention : plier une compresse stérile, la placer sur le site et mordre doucement pour appliquer une pression locale pendant 20 à 30 minutes.

Surveiller. Contacter rapidement le dentiste en cas de douleur insuffisamment soulagée ou qui s’intensifie, de saignement important ou qui ne cesse pas malgré la compression, d’engourdissement dû à l’anesthésie toujours présent après 24 heures, de nausées, de vomissements, de fièvre, d’altération de l’état général et de gonflement important. Ne pas prendre d’ibuprofène en automédication (non indiqué avec les corticoïdes).

ACCOMPAGNER LA DISPENSATION

Amoxicilline : faire dissoudre complètement les comprimés dans un peu d’eau. Terminer le traitement même en l’absence de signes infectieux.

Prednisolone : au cours du repas, mettre les comprimés dans la bouche sans les croquer, laisser fondre, avaler puis boire de l’eau.

Paracétamol 1 g : 1 comprimé unique par prise à renouveler au bout de 6 heures, voire 4 heures au minimum si la douleur est importante, sans dépasser 4 comprimés toutes les 24 heures.

Chlorhexidine : ne commencer les bains de bouche que 24 heures après l’intervention. Utiliser le produit pur en quantité équivalente à un godet (15 ml) : après le repas, le brossage et le rinçage des dents, garder le produit en bouche 1 minute environ puis recracher.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !