Covid-19 : qui s’y frotte se fait piquer ! - Le Moniteur des Pharmacies n° 3360 du 13/03/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3360 du 13/03/2021
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : Magali Clausener*, Anne-Hélène Collin**, Yolande Gauthier***, François Pouzaud****

Au 9 mars, 36 % des professionnels de santé et du médicosocial ont reçu une dose de vaccin anti-Covid-19, dont environ 22 % la deuxième, selon le ministère des Solidarités et de la Santé. Chez les professionnels de plus de 50 ans, la proportion de vaccinés est plus importante : environ 50 % ont déjà eu la première injection et 39 % les deux. Insuffisant, pour le ministère de la Santé, qui songe sérieusement à imposer la vaccination anti-Covid-19 chez les soignants si la couverture n’augmente pas. Le 7 mars, l’ensemble des ordres des professionnels de santé publiait un communiqué appelant les soignants à se faire vacciner « à la fois parce que cela relève de leur devoir déontologique, protéger leurs patients en toutes circonstances, et parce qu’il est impératif qu’ils puissent eux-mêmes se protéger contre le virus, ainsi que leurs proches, et freiner la propagation de l’épidémie ». Le 9 mars, l’Académie nationale de médecine a adopté une position plus radicale. « La vaccination des soignants contre le Covid-19 doit devenir obligatoire », tranche-t-elle, rappelant que « la population des soignants est à l’origine de 34 % des cas groupés d’infections nosocomiales à Sars-CoV-2 ».

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !