Avez-vous commandé les vaccins anti-Covid-19 d’AstraZeneca pour les fournir aux médecins de votre entourage ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3360 du 13/03/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3360 du 13/03/2021
 

CONTACT

A VOTÉ

Auteur(s) : François Pouzaud

NON

Brigitte Cardonnet, titulaire à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) d’une officine de quartier (aucun salarié). Groupement : D2P Pharma ; non syndiquée.

Je n’ai reçu aucune commande des deux médecins à proximité. Je sais que des médecins préfèrent vacciner au centre de vaccination municipal, plutôt qu’à leur cabinet. Je comprends que le parcours à respecter soit compliqué pour eux : contacter les patients prioritaires, en trouver dix en les ayant convaincus, stocker les vaccins dans un réfrigérateur qualifié et contrôlé par une sonde de température alors qu’ils ne sont pas équipés… Cette organisation sera tout aussi compliquée pour les pharmaciens, sauf peut-être dans les grandes pharmacies avec un personnel en nombre suffisant. Je réalise des tests antigéniques en dehors des heures de travail. Je vois mal comment je pourrai en plus vacciner contre le Covid-19.

OUI

Philippe Dauphin, titulaire dans le centre-ville de Beauchamp (Val-d’Oise). Il emploie 10 salariés dont 4 adjoints. Groupement : Aprium ; syndicat : FSPF.

La première semaine, j’ai contacté les médecins de mon entourage pour les inciter à se déclarer volontaires. J’ai passé commande de trois flacons et en ai reçu deux supplémentaires. Sur les trois réellement commandés, deux seulement ont été remis. Il me reste donc trois flacons en stock. Je n’ai pas reconduit l’initiative la semaine suivante car les médecins sont débordés, ce qui explique la chute importante du nombre de vaccinateurs. Les pharmaciens sont davantage capables de s’organiser pour cette vaccination. Et, compte tenu des demandes des patients, ils ne rencontreront pas de problème de recrutement.

OUI MAIS

Pierre Bremond, titulaire en milieu rural (6 salariés dont 2 adjoints) à Banon (Alpes-de-Haute-Provence). Groupement : 7 Ortho ; syndicat : USPO.

La première semaine, trois flacons commandés et trois flacons délivrés. La deuxième, deux commandes puis plus rien, car la routine a repris le dessus chez les médecins. Pour eux, le parcours s’avère trop compliqué à gérer, alors qu’ils sont déjà en première ligne et submergés de travail. L’organisation que je vais instaurer dans mon officine passera par la prise de rendez-vous par cohortes de 12 personnes pour anticiper les désistements de dernière minute et un appel de confirmation la veille pour les deux personnes supplémentaires inscrites. Je vais m’organiser pour vacciner jusqu’à 20 personnes par jour afin de tenir compte des rappels qui viendront se cumuler avec les primo-injections. Il y aura aussi une communication à l’entrée de l’officine avec mise à disposition du questionnaire pour l’inscription.

Les résultats de notre sondage

Votez sur lemoniteurdespharmacies.fr

Sur une base de 363 votes

Sondage réalisé du 17 au 24 février 2021

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !