Le Moniteur des Pharmacies n° 3359 du 06/03/2021
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Peggy Cardin-Changizi*, Anne-Hélène Collin**, Yolande Gauthier***, François Pouzaud****


A eux seuls, allopurinol, lamotrigine, carbamazépine, vancomycine et l’association triméthoprime + sulfaméthoxazole sont responsables de près de la moitié des cas (48,4 %) de Dress, ou syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse, et de 56 % des décès, selon une étude américaine présentée au congrès virtuel de l’American Academy of Allergy, Asthma & Immunology (AAAAI) sur la base de données de pharmacovigilance de la Food and Drug Administration (FDA) américaine, entre 2003 et 2019. L’allopurinol, la lamotrigine et la carbamazépine étaient même à elles trois impliquées dans un tiers des cas notifiés et 10 % des décès.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !