URPS : pourquoi voter ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3357 du 20/02/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3357 du 20/02/2021
 
ÉLECTIONS

ENJEUX

FOCUS

Auteur(s) : François Pouzaud

Le 31 mars s’ouvrent les élections aux unions régionales des professionnels de santé (URPS). Ce scrutin est essentiel pour faire entendre la voix des pharmaciens sur la scène nationale et régionale et défendre un projet pour la profession pour les cinq ans à venir.

A quoi servent les URPS ?

Créées en 2009 dans le cadre de la loi « Hôpital, patients, santé et territoires » (HPST), les unions régionales des professionnels de santé (URPS) rassemblent dans chaque région des représentants des professionnels de santé libéraux dont les pharmaciens d’officine. Les membres de l’URPS pharmaciens, élus pour un mandat de cinq ans, sont chargés de faire le lien entre les professionnels de santé d’un territoire et les agences régionales de santé (ARS). Ils sont également l’interface entre les pharmaciens libéraux et d’autres acteurs clés de la région, tels que le secteur hospitalier/médicosocial, les collectivités territoriales et les représentants des URPS des autres professions de santé. Ces dernières, réunies au sein d’une fédération des URPS de chaque région, promeuvent des actions et des projets communs. Car l’une des missions premières des URPS est de contribuer à l’organisation de l’offre de santé régionale et d’améliorer l’accès aux soins sur les territoires. Fortes de cet objectif, elles vont donc chercher à développer de nouveaux outils pour les professionnels, expérimenter de nouvelles missions, mener des actions de prévention et d’éducation pour la santé ou encore œuvrer à la coordination des soins. Au quotidien, les URPS valorisent le rôle du pharmacien et de la pharmacie en proposant de nouvelles actions comme les campagnes de dépistage tout en accroissant le lien avec les autres professionnels de santé. Ces expérimentations menées en région peuvent, à terme, être généralisées au niveau national.

Les URPS sont financées par une cotisation annuelle (0,3 % des revenus de l’activité libérale de l’année n-2 dans la limite de 203 €) collectée auprès de chaque pharmacien titulaire.

Qui est représenté ?

Les élections des URPS permettent de mesurer l’audience et de déterminer la représentativité de chaque syndicat professionnel. Plus son audience et sa représentativité sont élevées, plus l’influence du syndicat sera importante auprès des pouvoirs publics, de l’Etat et de l’Assurance maladie, dans les décisions nationales, régionales et locales relatives à la pharmacie d’officine. Une URPS pharmaciens est composée de 9 à 18 pharmaciens issus d’une liste syndicale (nombre défini selon la population régionale). Les étudiants et adjoints ne peuvent y siéger, car ils n’ont pas le statut de professionnel de santé libéral.

Qui peut voter ?

Tout titulaire et cotitulaire inscrit à la section A de l’Ordre national des pharmaciens, syndiqué ou non, exerçant dans la région dans laquelle il vote et est conventionné avec l’Assurance maladie au 30 novembre 2020. Aucune démarche n’est nécessaire pour son inscription sur les listes électorales, celle-ci est automatique. Toutefois, chaque électeur peut la vérifier en se rendant sur le portail elections-urps.sante.gouv.fr. Ce dernier communique également les listes des candidats appartenant aux deux syndicats qui se présentent dans chaque région : la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Il permet enfin de découvrir la profession de foi des candidats.

Un vote électronique

Pour la première fois, le scrutin se tiendra par voie électronique, du mercredi 31 mars, 12 h, au mercredi 7 avril, 12 h.

Les codes de vote seront transmis par courrier courant février à l’adresse professionnelle du pharmacien avant l’ouverture du scrutin. Pour s’identifier sur le portail du gouvernement, il est nécessaire de renseigner son numéro du Répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS).

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !