Le Moniteur des Pharmacies n° 3356 du 13/02/2021
 

EXPERTISE

FORMATION

Solange Liozon

Appelé communément andropause, le syndrome de déficit en testostérone lié à l’âge est présent chez 6 à 9 % des hommes de 40 à 70 ans, et affecte jusqu’à 30 % de ceux de plus de 70 ans.


Comment se fait le diagnostic ? • Avec l’âge, le déclin progressif de la production de testostérone est un phénomène normal et physiologique. Le syndrome de déficit en testostérone (SDT) est défini par un ensemble de signes cliniques et biologiques causés par une baisse progressive de la production d’androgènes, dont la testostérone. • Les hommes atteints d’un SDT ont des taux de testostérone plus bas que la normale. Ainsi, les tissus de l’organisme normalement stimulés par la testostérone reçoivent de plus petites quantités de cette hormone, ce qui peut provoquer des changements physiques et parfois psychologiques. • Seule une altération significative de la qualité de vie associée à une symptomatologie fonctionnelle va conduire à une démarche diagnostique. Celle-ci repose sur un dosage du taux de testostéronémie totale (ou taux de testostérone biodisponible ou libre, indicateurs plus précis ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !