Le Moniteur des Pharmacies n° 3356 du 13/02/2021
 

CONTACT

A VOTÉ

François Pouzaud


NON Philippe Pasdeloup, titulaire à Bourges (Cher) d’une pharmacie de centre commercial de proximité (10 salariés dont 2 adjoints). Groupement : Alphega Pharmacie ; syndicat : FSPF ; conseiller ordinal suppléant. Je n’ai pas remarqué une hausse de la fréquentation avant le couvre-feu. Au contraire, j’observe d’une manière assez évidente une baisse des flux de clientèle dont l’impact n’est cependant pas catastrophique sur le chiffre d’affaires. Ma pharmacie est située dans une petite galerie marchande où le supermarché, le bureau de tabac, la boulangerie, etc. baissent le rideau à 18 h. Cette fermeture avancée est plus préjudiciable à l’activité que le confinement de novembre dernier pendant lequel elle a été normale. Outre le couvre-feu, ce mois de janvier poussif se caractérise par l’absence de pathologies hivernales liée au port du masque et au lavage des mains. C’est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK