Une reconversion réussie - Le Moniteur des Pharmacies n° 3354 du 30/01/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3354 du 30/01/2021
 
INSTALLATION

SERVICES

TRANSACTIONS

Auteur(s) : François Pouzaud

Guillaume Lafarge est passé en 2020 de la répartition à l’officine. Grâce à deux amis pharmaciens qui sont devenus ses associés, il a fait coup double en acquérant une officine à Chauvigny (Vienne) et en rachetant en même temps la clientèle de la pharmacie voisine.

Tout est question de désir. Désir de quitter un environnement professionnel devenu pesant, désir de revenir en métropole. Guillaume Lafarge, à 43 ans, a laissé derrière lui son poste dans la répartition pharmaceutique en Guadeloupe au profit de son installation en officine à Chauvigny dans la Vienne, une commune de 7 000 habitants. Une reconversion pour cet ex-directeur général et pharmacien délégué dans un groupe de distribution pharmaceutique en gros. Au départ « un choix contraint » qu’il concrétise avec l’aide de deux amis connus sur les bancs de la faculté de pharmacie de Limoges (Haute-Vienne), également des « anciens » de la répartition reconvertis avant lui au titulariat. « Je ne voulais pas partir seul dans cette nouvelle vie professionnelle, non pour des raisons financières, mais parce que je souhaitais être accompagné », explique ce pharmacien qui n’avait plus fait de séjour en officine depuis sa 6e année d’études.

A distance, la recherche d’une officine ne s’avère pas si simple. Ses amis l’orientent vers le cabinet Pharmacessions, il concentre les visites de quatre pharmacies lors de séjours rapides en métropole et décide finalement de s’associer avec ses amis déjà titulaires d’une pharmacie dans l’Indre.

Un recours à la SPF-PL

L’opération consiste à acquérir de manière concomitante, le même jour, les titres de la société d’exercice libéral à responsabilité limitée (Selarl) de la Pharmacie du Marché à Chauvigny, qui réalise un peu plus de 2 M€ de chiffre d’affaires (CA) HT, via une société de participations financières de professions libérales (SPF-PL) au capital de 200 000 € - dans laquelle il est majoritaire avec 51 % des titres, la Selarl de la pharmacie associée détenant les 49 % restants - et la clientèle d’une pharmacie de 610 k€ de CA exploitée en société en nom collectif (SNC). Pour cette dernière, le but est de la fermer et de restituer la licence. Malgré l’incertitude sur le report de CA lié à ce rachat de clientèle (avec reprise du personnel), l’acte de vente ne prévoit pas de clause de révision de prix.

Préalablement à cette double reprise, Guillaume Lafarge doit effectuer une remise à niveau de six mois en officine en qualité d’adjoint afin de respecter les critères lui permettant de s’inscrire à la section A de l’Ordre des pharmaciens.

Cette étape achevée, il devient titulaire le 27 juillet 2020. Il reprend une officine récente en matière d’agencement, ne nécessitant pas de travaux au regard des nouvelles missions (surface de vente de 130 m2 environ, présence d’un local d’orthopédie, d’une salle de confidentialité pour les entretiens pharmaceutiques, d’un espace MAD, etc.).

Le remboursement de l’emprunt contracté par la SPF-PL (1,4 M€ sur 12 ans) bénéficie des avantages du régime de l’intégration fiscale : exonération de taxation des dividendes reçus de la société d’exercice libéral (SEL) servant au remboursement d’emprunt, intérêts déductibles. La SEL Pharmacie du Marché a sollicité de son côté un prêt restructuré de 910 k€ afin de rembourser au jour de la cession les comptes courants d’associés dus aux cédants, de financer le rachat de clientèle (450 k€) et les frais inhérents à cette opération.

Ayant l’expérience de la gestion d’une PME, Guillaume Lafarge a rapidement mis en place une politique de management et de délégation des tâches à son personnel, « remonté » les stocks et se livre à une analyse fine de l’assortiment pour coller aux besoins de sa clientèle. Il espère, à terme, atteindre 2,5 M€ de CA.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !